NOUVELLES
20/10/2016 04:41 EDT | Actualisé 21/10/2017 01:12 EDT

Qatar: une commission pour régler les disputes dans le monde du travail

Le Qatar, régulièrement critiqué pour les conditions de travail des milliers de migrants employés sur les chantiers du Mondial-2022 de football, a annoncé jeudi la mise en place d'une commission chargée de régler les disputes dans le monde du travail.

La création de cet organisme a été confiée aux ministères du Développement administratif, du Travail et des Affaires sociales et il sera présidé par un juge.

Deux représentants ministériels doivent y siéger, a indiqué l'agence officielle QNA, précisant que le projet a été approuvé en Conseil des ministres.

La mise en place de cette commission s'inscrit dans le cadre des réformes d'un certain nombre de lois sur le travail au Qatar.

Les autorités ont accordé une amnistie de trois mois aux travailleurs migrants en situation irrégulière pour pouvoir quitter le pays.

Une réforme du système de la "kafala" qui met les employés à la merci de leurs employeurs est attendue avant la fin de l'année.

Ce système doit être remplacé par des contrats, mais la réforme est loin d'apaiser les défenseurs des travailleurs migrants qui la jugent insuffisante.

Les travailleurs étrangers, quelque 1,6 million de personnes, forment 85% de la main d'oeuvre dans le petit émirat du Golfe, selon des chiffres officiels datant de fin 2015.

dh/mh/ras/nbz