NOUVELLES
20/10/2016 04:00 EDT | Actualisé 21/10/2017 01:12 EDT

Maxime Lajoie veut passer à la vitesse supérieure avec les Broncos

Le défenseur Maxime Lajoie entame sa troisième campagne à Swift Current. L'objectif de l'espoir des Sénateurs d'Ottawa est simple cette saison : monter son jeu d'un cran pour améliorer ses chances de percer dans le hockey professionnel.

Un texte de Simon Roberge

« Mon objectif cette année est de devenir le défenseur de confiance de l'équipe dans n'importe quelle situation, précise-t-il. Les points vont venir ensuite, mais juste jouer mon jeu et aider l'équipe à gagner, c'est important ».

Maxime Lajoie est né au Québec, mais le travail de son père a forcé la famille à déménager assez souvent. Après deux années à Montréal, les Lajoie se sont finalement installés à Calgary où Maxime a vécu la majorité de sa vie.

Depuis deux ans, il joue au hockey à Swift Current, une petite ville du sud-ouest de la Saskatchewan. En 2014, il a connu une saison recrue du tonnerre en récoltant 40 points.

Il est ensuite devenu adjoint au capitaine dès sa deuxième campagne en plus de tomber dans l'œil des Sénateurs d'Ottawa qui ont utilisé en juin dernier un choix de cinquième tour pour mettre la main sur le jeune défenseur.

Maxime Lajoie a réalisé cet été ce qu'il faut pour accéder à la Ligue nationale de hockey quand il a participé au camp d'entraînement des Sénateurs.

« Ils m'ont dit de devenir plus gros et plus fort, évidemment, lance Maxime Lajoie avec le sourire. Il faut encore que je pratique mon lancer. Il est bon, mais il n'est pas assez bon pour le prochain niveau ».

Sa force : un excellent coup de patin

Pour se démarquer dans le monde du hockey et faire sa place chez les professionnels, un joueur doit habituellement compter sur un aspect dominant dans son jeu. Pour Maxime Lajoie, c'est sa vitesse qui est bien au-dessus de la moyenne.

« Mon patin est ma plus grande force, explique-t-il. Je suis capable d'éviter des mises en échec, de patiner autour des joueurs et de faire des jeux en raison de mon bon coup de patin ».

Un exemple pour les plus jeunes

« Max est tout d'abord un jeune homme exceptionnel et il est un excellent modèle pour nos plus jeunes joueurs, souligne l'entraîneur-chef des Broncos Emanuel "Manny" Viveiros. Sa force de caractère est son point fort. Il est encore jeune, mais il agit déjà comme un joueur professionnel ce qui va l'aider à passer au niveau suivant ».

« Sur la glace, sa mobilité est sa plus grande force, poursuit Emanuel Viveiros qui a notamment été l'entraîneur-chef de l'équipe nationale de l'Autriche de 2011 à 2014. Il est un très bon patineur. Il possède une bonne vision et fait une excellente première passe ».

Mais avant de penser à la LNH, Maxime Lajoie se concentre sur son rôle avec les Broncos de Swift Current qu'il espère bien aider à participer aux séries éliminatoires.