NOUVELLES
20/10/2016 12:04 EDT | Actualisé 21/10/2017 01:12 EDT

Lemieux ne sous-estime pas Rios

Pour son prochain combat, samedi au Centre Bell, David Lemieux ne se mesurera pas un adversaire au sommet de la catégorie des poids moyens.

Reste que tant le Montréalais (35-3, 32 K.-O.) que son clan ne prennent pas Cristian Rios (21-7-3, 6 K.-O.) à la légère puisque l'Argentin n'a jamais subi la défaite par K.-O.

« C'est certain que tu ne peux pas comparer Rios à (Gennady) Golovkin, mais c'est un adversaire solide, a souligné Lemieux. Lui, il encaisse, moi j'aime donner, alors on va voir ce que ça va donner. Sérieusement, c'est un gars qu'on a pris très au sérieux. On a choisi de bons partenaires d'entraînement. On ne l'a pas du tout pris à la légère. »

Marc Ramsay, son entraîneur, souhaiterait d'ailleurs que Rios donne du fil à retordre à son protégé.

« Ce que j'aimerais voir, c'est beaucoup de rounds. Que David soit en mesure de gérer techniquement le combat s'il devait s'étirer au-delà du neuvième round. En même temps, avec David, on ne sait jamais.

« Il y a des choses qu'on veut aller chercher dans ce combat-là, a-t-il poursuivi. Le fait qu'il soit gaucher, c'est un autre style de boxe. C'est aussi un boxeur très endurant. On a des outils, de l'expérience à aller chercher dans cet affrontement. On espère qu'il va être en mesure de les acquérir. »

Le clan Lemieux souhaitait, en affrontant Rios, se préparer pour un autre gaucher : Billy Joe Saunders et son titre de la WBO.

Saunders (23-0, 12 K.-O.) devait défendre son titre samedi, face au Russe Artur Akavov (16-1, 7 K.-O.), mais le Britannique s'est blessé et le combat a été reporté en novembre. Un retard qui rend bien improbable un duel contre Lemieux en décembre.

« Ça ne sera certainement pas contre Saunders, a admis Camille Estephan, président d'Eye of the Tiger Management. Mais si Lemieux sort indemne de son affrontement contre Rios, il y aura un combat en décembre. On a d'autres noms en tête. Ce qu'on a en tête, c'est de l'amener dans un duel contre Canelo Alvarez à la mi-2017. Tous ses prochains combats seront en fonction de cet objectif. On veut Canelo! »