NOUVELLES
20/10/2016 19:10 EDT | Actualisé 21/10/2017 01:12 EDT

LE MONDE EN BREF DU VENDREDI 21 OCTOBRE

Voici le Monde en bref du vendredi 21 octobre à 03h00 GMT:

NAWARAN (Irak) - Des combattants kurdes ont lancé l'assaut sur plusieurs villages tenus par le groupe Etat islamique (EI) autour de Mossoul, au quatrième jour de la vaste offensive des forces irakiennes et de la coalition internationale pour reprendre la deuxième ville d'Irak aux jihadistes.

WASHINGTON - Un soldat américain a été tué dans l'explosion d'une bombe artisanale au nord de Mossoul.

PARIS - Les forces engagées dans la reprise de Mossoul au groupe EI avancent "plus vite que prévu", s'est félicité le gouvernement irakien, tandis le président français François Hollande a mis en garde contre une fuite des jihadistes vers la ville syrienne de Raqa.

BRUXELLES - François Hollande a averti que Raqa, dans le nord de la Syrie, pourrait être "le prochain objectif" après la reprise de Mossoul si les dirigeants du groupe EI y trouvaient refuge.

BRUXELLES - Les 28 pays de l'Union européenne, réunis en sommet à Bruxelles, ont "fermement condamné" la participation de la Russie à l'offensive du régime syrien contre Alep, mais ont évité la référence à de possibles sanctions qui suscitait des réticences, de l'Italie notamment.

- Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, s'est dit "préoccupé" par la progression vers la Méditerranée d'une flotte navale de Russie, avec l'unique porte-avions russe en service, susceptible selon lui de "participer" aux bombardements sur Alep.

- François Hollande a affirmé à son arrivée au sommet européen de Bruxelles que "toutes les options (étaient) ouvertes" quant à d'éventuelles sanctions contre la Russie.

- La Première ministre britannique Theresa May a appelé à une réponse "forte et unie" de l'Union européenne face à la Russie en Syrie, en arrivant au sommet.

NATIONS UNIES - Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a fustigé les résultats "horribles" des bombardements russes et syriens sur Alep-est qui ont fait, selon lui, près de 500 morts et 2.000 blessés depuis le 23 septembre.

ALEP (Syrie) - La trêve "humanitaire" décrétée par Moscou dans Alep est entrée en vigueur jeudi, mais presqu'aucun habitant des quartiers rebelles n'avait emprunté les couloirs établis pour évacuer les civils et les rebelles.

GENEVE (Suisse) - Les premières évacuations médicales de l'est d'Alep en Syrie devraient avoir lieu vendredi, a annoncé l'ONU.

MOSCOU - Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a accusé les rebelles syriens d'empêcher les civils de quitter les quartiers d'Alep-est malgré la trêve "humanitaire".

ADEN (Yémen) - La coalition militaire arabe intervenant au Yémen accuse les rebelles chiites Houthis de violer systématiquement la trêve de 72 heures entrée en vigueur sous pression internationale mercredi soir.

WASHINGTON - L'Arabie saoudite, qui pilote une coalition militaire arabe dans le conflit au Yémen, a dénoncé des violations par les rebelles chiites Houthis du cessez-le-feu.

DELEWARE (Etats-Unis) - Donald Trump a déclaré qu'il était prêt à accepter le verdict des urnes le 8 novembre s'il était "clair", dans son match contre la démocrate Hillary Clinton, après avoir déclaré la veille qu'il souhaitait entretenir le "suspense" par crainte de fraudes.

WASHINGTON - Barack Obama a accusé Donald Trump de "saper" la démocratie américaine, alors que le candidat républicain souffle le chaud et le froid sur son éventuelle acceptation du verdict des urnes le 8 novembre.

BRUXELLES - La Première ministre britannique Theresa May s'est employée à rassurer ses partenaires européens dès son arrivée à son premier sommet à Bruxelles, s'engageant à ce que Londres assume pleinement son rôle jusqu'au Brexit puis reste un "partenaire fiable".

- François Hollande a averti Mme May qu'elle devait s'attendre à une "négociation dure" si elle insistait sur un Brexit "dur".

BRUXELLES - Les discussions se sont poursuivies dans la nuit de jeudi à vendredi entre l'UE et la région belge de Wallonie, pour qu'elle cesse de bloquer la signature d'un accord de libre-échange avec le Canada (Ceta), dont l'échec fragiliserait la politique commerciale européenne.

PEKIN - "J'annonce ma séparation d'avec les Etats-Unis": le nouveau président philippin Rodrigo Duterte a consacré à Pékin son spectaculaire revirement diplomatique vers la Chine, au détriment du traditionnel allié américain.

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont menacé la Corée du Nord d'une "riposte massive" si Pyongyang avait recours à l'arme nucléaire, une nouvelle poussée de fièvre le jour d'un tir raté de missile balistique par le régime communiste.

MADRID - La Cour constitutionnelle espagnole a annulé l'interdiction des corridas en vigueur depuis quatre ans en Catalogne, une décision sans précédent suscitant la colère de militants de la cause animale et des indépendantistes catalans.

PARIS - Qu'est-il advenu du module Schiaparelli, parti à l'assaut de la planète rouge mercredi ? L'Agence spatiale européenne (ESA) ignore s'il a "survécu ou pas" à son arrivée mouvementée sur Mars, mais elle a réaffirmé son intention d'aller de l'avant dans l'exploration martienne.

NEW DELHI - Une tigresse "mangeuse d'hommes" a été abattue dans le nord de l'Inde, à l'issue d'une impressionnante chasse de 44 jours qui a mobilisé drones, hélicoptères, éléphants et chiens de chasse.

burs/juf/mba