NOUVELLES
20/10/2016 02:34 EDT | Actualisé 21/10/2017 01:12 EDT

Exercices antiterroristes sino-tadjiks près de l'Afghanistan

Le Tadjikistan et la Chine ont entamé jeudi de grandes manoeuvres antiterroristes conjointes à proximité de la frontière tadjike avec l'Afghanistan, a annoncé le ministère tadjik de la Défense.

Les exercices, qui impliquent au moins 10.000 soldats, ainsi que des blindés et des hélicoptères, dureront jusqu'au 24 octobre, a précisé à l'AFP un porte-parole du ministère.

La Chine, qui a formé cette année une coalition antiterroriste avec le Tadjikistan, le Pakistan et l'Afghanistan, va également financer la construction d'infrastructures visant à renforcer la sécurité à la frontière tadjiko-afghane, selon les autorités tadjikes.

Le Tadjikistan, pays pauvre d'Asie centrale, avait déjà renforcé en janvier la sécurité à sa frontière avec l'Afghanistan dans les secteurs les plus menacés par les talibans, présents dans plusieurs régions frontalières.

Des affrontements éclatent régulièrement entre les garde-frontières tadjiks et des trafiquants de drogue venus d'Afghanistan, premier producteur mondial d'opium et d'héroïne. Début mars, un militaire tadjik a été tué lors d'un accrochage.

ab-cr-mp/all/nm/at