NOUVELLES
20/10/2016 00:18 EDT | Actualisé 20/10/2017 01:12 EDT

En plus de Nissan et de Renault, Carlos Ghosn dirigera Mitsubishi Motors

TOKYO — L'homme d'affaires Carlos Ghosn, qui dirige les destinées des constructeurs automobiles Nissan et Renault, annonce jeudi qu'il assumera aussi la présidence d'un autre fabricant, Mitsubishi Motors.

Carlos Ghosn, un Français d'origine brésilienne, a toutefois ajouté que l'actuel dirigeant principal de Mitsubishi Motors, le Japonais Osamu Masuko, gardera ses fonctions de chef de la direction.

En avril dernier, Mitsubishi Motors a sombré dans une crise lorsque ses dirigeants ont avoué que certains employés avaient falsifié des données sur les émissions polluantes de quelques-uns de ses modèles de véhicules vendus en territoire nippon pour qu'elles semblent plus avantageuses.

Quelques semaines plus tard, la compagnie japonaise Nissan est devenue le principal actionnaire de Mitsubishi Motors en achetant 34 pour cent de ses parts. Néanmoins, les ventes de véhicules Mitsubishi ont dégringolé au Japon au cours des derniers mois.

Jeudi, Carlos Ghosn a promis que Mitsubishi Motors aurait tout son appui. Il a précisé que Nissan fournirait au constructeur en difficultés les outils nécessaires pour qu'il restaure sa crédibilité.