NOUVELLES
20/10/2016 05:07 EDT | Actualisé 21/10/2017 01:12 EDT

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun

Le Cameroun "n'a jamais eu un aussi bon tirage", a estimé jeudi Joseph-Antoine Bell, ancien gardien de but des Lions indomptables, alors que le Cameroun se retrouve dans le groupe A de la CAN-2017 avec la Guinée-Bissau, le Gabon et le Burkina Faso.

"Je crois que le Cameroun n'a jamais eu un aussi bon tirage", a affirmé à l'AFP l'ex-gardien de but camerounais, pour qui le Cameroun devrait "logiquement" se qualifier pour les quarts de finale, réservés aux deux premiers de chaque groupe.

Connu pour son franc-parler, le consultant estime que l'enjeu pour les Camerounais est d'aller chercher la première place leur poule, avec un alléchant match contre le voisin gabonais à Libreville.

"Les organisateurs gabonais doivent être contents de la présence du Cameroun", a-t-il estimé. "Les Camerounais du Cameroun et les Camerounais du Gabon vont pouvoir se mobiliser" pour garantir une bonne ambiance dans les gradins, a-t-il assuré.

Le Gabon et le Cameroun partagent une frontière terrestre et se retrouveront pour le troisième et dernier match de poule le 22 janvier au stade de l'Amitié à Libreville.

Le sélectionneur belge du Cameroun Hugo Broos avait été plus mesuré lors de sa réaction à chaud mercredi soir: "Ce n'est pas évident d'être dans le groupe du pays organisateur. Je suis surtout super content que l'on joue le dernier mach contre le Gabon."

"Les jeunes (joueurs) Camerounais doivent en profiter pour commencer à entamer le rattrapage, la mise à niveau, par rapport à leurs glorieux aînés", a indiqué l'ancien équipier de Roger Milla à la grande époque des Lions indomptables.

Le Cameroun a été une nation phare du football africain dans les années 80, 90 et 2000, avec un quart de finale au Mondial-1990 en Italie (défaite 3-2 contre l'Angleterre après prolongations) et quatre victoires en CAN en 1984, 1988, 2000 et 2002.

Mais depuis quelques années, les Lions indomptables ont du mal à retrouver le haut de l'affiche (dernière finale en 2008), alors que se profile la CAN-2019 organisée au pays.

rek-st/tba/dhe