Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Agressions à l'Université Laval: un professeur fustige la haute direction

Deux jours après une série d'agressions dans les résidences de l'Université Laval, le professeur titulaire en science politique Thierry Giasson critique sévèrement la haute direction pour son mutisme.

« En tant que membre de cette communauté, je suis renversé par le manque d'empathie et de leadership des membres de la haute administration. C'est injustifiable », écrit-il sur sa page Facebook à l'intention du recteur Denis Brière et du vice-recteur exécutif, Éric Bauce.

Thierry Giasson reproche aux deux dirigeants de n'avoir communiqué qu'une seule fois avec la communauté universitaire avec un communiqué envoyé par courriel.

« Nos dirigeants n'ont donné aucun point de presse ni mené de rencontre avec la communauté, déléguant plutôt une relationniste à leur place pour répondre aux questions des médias », dénonce le professeur qui enseigne depuis 10 ans à l'Université Laval.

« Sortez de vos bureaux et rejoignez-nous publiquement sur le campus, dans notre cité, afin que nous exprimions solidairement le rejet de ces actes ignobles. Montrez-vous! Parlez-nous! », lance Thierry Giasson à l'endroit de la direction.

INOLTRE SU HUFFPOST

9 photos troublantes qui capturent la violence des agressions sexuelles

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.