NOUVELLES
17/10/2016 08:53 EDT | Actualisé 18/10/2017 01:12 EDT

Une pause de 8 heures à Alep est "positive" mais pas assez longue pour livrer l'aide (porte-parole ONU)

La pause de huit heures proposée par la Russie dans les bombardements à Alep est "positive" mais pas assez longue pour livrer les secours nécessaires à la ville syrienne assiégée, a estimé lundi le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric.

Il faut "une pause plus longue pour faire entrer les camions" transportant l'aide humanitaire, "nous avons besoin de plus de temps", a-t-il expliqué en rappelant que l'ONU réclamait des pauses de 48 heures.

avz/bdx