NOUVELLES
17/10/2016 16:50 EDT | Actualisé 18/10/2017 01:12 EDT

Un incendie dans un hôpital de l'est de l'Inde fait au moins 23 morts

NEW DELHI — Un incendie a éclaté tard lundi dans un hôpital privé de l'est de l'Inde, faisant au moins 23 morts.

Le ministre fédéral de la Santé, J.P. Nadda, a annoncé le bilan des victimes à l'hôpital Sum de la ville de Bhubaneswar lors d'une entrevue avec Times Now TV, une chaîne d'information indienne.

Des médecins de deux autres hôpitaux des environs ont déclaré à l'agence Press Trust of India que 22 personnes étaient déjà mortes lorsqu'elles ont été transportées dans leurs établissements. Une vingtaine d'autres personnes étaient traitées pour des blessures. Ce bilan contradictoire n'a pas pu être clarifié dans l'immédiat.

Les policiers et les pompiers ont dû fracasser les vitres de l'hôpital pour évacuer plus de 500 patients, ont rapporté des témoins et des responsables.

Un porte-parole des pompiers, Ramesh Manjhi, a affirmé à New Delhi Television que l'incendie avait été maîtrisé lundi soir.

Le premier ministre indien, Narendra Modi, a présenté ses condoléances aux victimes dans un message publié sur Twitter.