NOUVELLES
17/10/2016 03:13 EDT | Actualisé 18/10/2017 01:12 EDT

Son équipe salue l'auteur d'un attentat: Israël arrête un entraîneur de foot

La police israélienne a arrêté l'entraîneur d'une équipe de football palestinienne de Jérusalem qui avait posé en photo derrière une banderole célébrant l'auteur d'un attentat ayant coûté la vie à deux Israéliens, a indiqué son avocat lundi.

Maher Abou Sanina a été arrêté dimanche matin, quelques jours après que son équipe d'Hilal al-Quds eut été prise en photo avant un match avec une bannière saluant Misbah Abou Sbeih comme un "martyr" et un "héros", a dit à l'AFP son conseil, Mohammed Mahmoud.

Misbah Abou Sbeih a tué une retraitée israélienne de 60 ans et un policier de 29 ans le 9 octobre à Jérusalem-Est, partie palestinienne de Jérusalem occupée et annexée par Israël. Cinq autres personnes ont été blessées avant que l'assaillant palestinien, apparemment armé d'un fusil de guerre M16, ne soit abattu.

Maher Abou Sanina sera présenté à un tribunal mercredi, a dit son avocat.

La police israélienne n'a pas répondu aux questions de l'AFP, invoquant un embargo officiel sur les informations relatives à l'attentat.

Les officiels israéliens ont mis en exergue la photo de l'équipe d'Hilal al-Quds comme un exemple supplémentaire des incitations à la haine chez les Palestiniens.

La fille de Misbah Abou Sbeih, âgée de 17 ans, avait elle aussi été arrêtée pour avoir enregistré une vidéo dans laquelle elle faisait l'éloge de son père. Elle a été libérée dimanche, mais la famille devra payer 2.500 shekels d'amende (600 euros), selon Mohammed Mahmoud, également avocat de l'adolescente. Les autorités israéliennes lui ont aussi interdit de s'exprimer sur les réseaux sociaux pendant six mois, a-t-il dit.

jod-sy/lal/hj