NOUVELLES
17/10/2016 08:51 EDT | Actualisé 17/10/2016 08:58 EDT

Pneus d'hiver : comment faire les meilleurs choix (PHOTOS)

Courtoisie

Le chaud soleil automnal a beau nous réchauffer plus qu’à l’habitude, l’incontournable saison hivernale s’approche à grands pas. Qui dit hiver, dit aussi chaussée glacée, routes enneigées et conditions difficiles. Au Québec, cela signifie aussi l’installation de pneus d’hiver au maximum le 15 décembre, comme l’exige la loi.

Galerie photo Pneus d'hiver Voyez les images

Mais alors que la date d’installation peut sembler une décision facile, et même elle est sujette à discussions, le type de pneus et leur modèle sont un choix extrêmement difficile que l’on ne doit pas faire à la légère. Rappelez-vous en effet que les pneus sont la dernière barrière de sécurité entre votre voiture et la chaussée, et qu’une surface à peine grande comme quatre cartes de crédit combinées est en contact avec le sol.

LIRE AUSSI

Est-ce le bon temps de changer vos pneus d’hiver?

Optez pour de la mauvaise qualité, et vous risquez de vous retrouver dans le décor… ou de vous arrêter inopinément sur un autre véhicule.

Poser les pneus : surveillez le thermomètre

La date de pose de pneu est une limite qu’il ne faut pas dépasser. En revanche, il n’y a pas de limites minimales réglementaires et il revient au conducteur de choisir lui-même le bon moment. Ne vous hâtez tout de même pas trop.

La façon de penser est simple : surveillez le thermomètre. Lorsque la température maximale atteint 7 degrés, il est temps de penser à l’installation de pneus d’hiver. Les pneus toutes saisons ou les pneus d’été ont en effet des gommes qui sont conçues pour bien fonctionner sous l’effet de la chaleur.

Dès que le froid les atteint, la gomme durcit, rendant la surface glissante comme de la glace, et diminuant la capacité de changement de direction. Les tests ont même prouvé que dans certains cas, la gomme durcie pourrait allonger de quelque 50 % la distance requise pour freiner à vitesse d’autoroute. Pensez-y : 7 degrés et vous changez!

Comment choisir?

Choisir des pneus d’hiver est un exercice complexe qui exige beaucoup d’attention et un souci du détail. Plusieurs acteurs sont à considérer. Le budget, bien entendu, sera un élément déterminant, mais il ne doit pas être le seul. Rappelez-vous que certains pneus à faible coût ne feront qu’une partie du travail, et risquent de s’user plus rapidement.

Le type de voiture que vous conduisez dictera votre achat. Un VUS a des exigences différentes de la petite berline familiale ou du coupé sport. Prenez donc la peine de vérifier ce que votre spécialiste recommande comme type de pneu avant de vous lancer.

Votre type de conduite, et votre trajet quotidien auront aussi une influence majeure. Résidant en campagne, vous aurez probablement plus souvent à affronter des conditions extrêmes, ce qui n'est probablement pas le cas de votre collègue du centre-ville. Tenez-en compte.

Le bruit de roulement, la capacité d’évacuation d’eau et de neige et la traction sur glace seront aussi des facteurs de choix tout comme, malheureusement, les disponibilités des dimensions pour votre modèle qui devront aussi faire partie des considérations.

Et le gagnant est…

Comme on l’a vu, le choix des pneus dépend de vos besoins et de votre réalité. Mais certains pneus ont des qualités intéressantes, qui méritent qu’on les regarde.

Voici donc six choix de pneus, classés par catégorie, et établi selon les classements de plusieurs sites spécialisés.

Nokian Hakkapelita 8 et R2

Ils sont généralement parmi les meilleurs de tous les classements. Même s’il s’agit de deux pneus différents, ils ont des caractéristiques communes, mais aussi des qualités qui leur sont propres. Le R2, par exemple, est le plus passe-partout des deux. Moins extrême et moins bruyant, il correspond mieux à la conduite quotidienne alors que le Hakka 8 peut, au besoin, disposer de crampons installés en usine. Il n’a peur de rien.

Bridgestone Blizzak WS 80

Ce vieux routier (le Blizzak) a beau être dans les catalogues depuis plusieurs années, il continue d’être d’une redoutable efficacité, surtout qu’on l’améliore toujours un peu et le dernier-né porte l’appellation 80. Plus durable que jamais (la durabilité était une faiblesse de l’ancienne version), il se distingue notamment par une belle réaction sur glace, même si la neige ne lui fait pas peur.

Michelin X-Ice Xi3

En termes de prix, il se compare aux premiers de la catégorie. En matière de performance, il est un des pneus les plus polyvalents du marché pour sa capacité à évoluer à la fois sur la glace et sur la neige. Bonne note pour lui, c’est sa durabilité qui le distingue de ses concurrents.

Mention spéciale : Continental Winter Contact Si.

Moins dispendieux que ses rivaux, le Continental Winter Si a une grande qualité : il est capable de répondre aux exigences sur glace et sur neige des berlines familiales autant que des coupés sport. Son point faible : une semelle moins épaisse que par le passé, qui laisse peut-être présager une durée de vie plus limitée.

Les oubliés : Cooper Weather Master ST-2

Ils sont peu dispendieux, et n’ont pas la prétention d’être au-devant du palmarès, mais ils sont capables de bonnes performances dans la neige profonde, même s’ils sont un peu moins efficaces sur chaussées glacées.

Le surprenant : Pirelli Ice Zero FR

On ne s’attend pas à trouver un pneu Pirelli aussi abordable et aussi polyvalent. Classé en milieu de peloton en matière de prix, il se démarque toutefois au niveau de sa tenue de route qui permet une conduite directe, notamment dans la neige profonde. Sur glace, il faudra opter pour la version avec crampons installés en usine.

Dernier petit conseil : magasinez aussi vos pneus. Une fois que vous avez fait votre choix, sachez que les manufacturiers proposent souvent des rabais à cette période de l’année. Assurez-vous d’en profiter.