NOUVELLES
17/10/2016 19:59 EDT | Actualisé 18/10/2017 01:12 EDT

Mexique: six personnes amputées des mains dans un possible règlement de comptes

Cinq hommes et une femmes ont été retrouvées amputées des deux mains avec des marques de torture sur le corps, dans la banlieue de Guadalajara, la deuxième ville du Mexique, ont annoncé lundi les autorités régionales.

Les victimes ont été agressées par les membres d'une bande criminelle, présumée liée au narcotrafic, qui ont peint sur leurs visages "Je suis un voleur" et "Je suis une voleuse".

"Leur état de santé est mauvais, ils leur ont coupé les mains (...) et ont laissé les moignons simplement recouverts avec des bandes" ou du plastique, a déclaré à la presse Roberto Larios, le chef de la police municipale de Tlaquepaque, dans l'Etat de Jalisco, où a eu lieu l'agression.

Selon les autorités, le crime pourrait être lié à la revente de drogue au détail. Deux des hommes amputés ont des antécédents judiciaires, ont indiqué les enquêteurs.

En plus des six victimes, âgées de 25 à 44 ans, les autorités ont découvert à côté le cadavre d'un homme, qui n'était pas amputé mais a été probablement battu à mort.

La violence dans l'Etat de Jalisco, sur la côte Pacifique, a redoublé ces dernières années à cause de la présence du cartel Nueva Generacion, considéré comme l'un des plus puissants actuellement au Mexique.

str/sem/fj/jpa/plh