NOUVELLES
17/10/2016 02:36 EDT | Actualisé 18/10/2017 01:12 EDT

Les travaux de l'échangeur Turcot entrent dans leur phase aiguë

Un cauchemar de deux ans s'amorce ce matin sur l'échangeur Turcot pour les automobilistes de l'ouest de l'île qui se dirigent vers le centre-ville de Montréal. Les travaux de réfection de l'échangeur entrent dans leur phase la plus aiguë avec le retranchement d'une voie à la bretelle reliant l'autoroute 20 est à l'autoroute Ville-Marie.

Les automobilistes empruntant cette bretelle sont invités à se convertir au transport en commun ou à prendre leur mal en patience. L'objectif des travaux est de raccorder à cette bretelle les deux voies de la nouvelle route 136, qui remplacera, au terme des travaux, l'autoroute 720 est.

La Société de transport de Montréal (STM) a ajouté un train sur la ligne verte du métro aux heures de pointe. La mesure permettra d'ajouter 4000 places à sa capacité. La STM a également acquis 25 autobus qu'elle entend affecter à la bonification de 13 circuits d'autobus du réseau desservant le secteur.

Le consortium qui dirige les travaux de quelque 3,67 milliards de dollars estime qu'il s'agit de la moins mauvaise des solutions pour les 3600 automobilistes à l'heure qui empruntent la bretelle aux heures de pointe.

Le consortium s'attend à ce que des bouchons de circulation de 5 à 8 km de longueur se forment lors des heures de pointe quotidienne.

Les automobilistes rencontrés par Radio-Canada, hier, lors de la fermeture de la voie de la bretelle en question, se sont dit exaspérés par la lourdeur de la circulation.

Un conseiller de la Ville de Montréal dans le secteur, Craig Sauvé, estime que la Ville a eu une bonne idée en incitant les gens à utiliser le transport en commun, mais il croit que c'est insuffisant. « Les gens de Lachine et de La Salle le savent, on a besoin de quelque chose de plus de qualité », explique M. Sauvé.

Les automobilistes qui ne peuvent faire autrement que d'utiliser leur voiture sont invités à emprunter la rue Saint-Patrick ou la rue Notre-Dame afin d'éviter la zone où se déroulent les travaux.