NOUVELLES
17/10/2016 05:12 EDT | Actualisé 18/10/2017 01:12 EDT

L'Américaine Rose Gottemoeller prend ses fonctions de N°2 de l'Otan, première femme à ce poste

L'Américaine Rose Gottemoeller, une spécialiste de la Russie, a pris lundi à Bruxelles ses fonctions de secrétaire générale adjointe de l'Otan, a annoncé dans un communiqué l'Alliance atlantique.

Première femme à ce poste, elle succède à un autre haut diplomate américain russophone, Alexandre Vershbow, qui occupait ces fonctions depuis février 2012. C'est la deuxième fois qu'un Américain est numéro deux de l'Otan.

Le poste de secrétaire général de l'Alliance atlantique est actuellement détenu par l'ancien Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg.

Mme Gottemoeller, un des conseillers du chef de la diplomatie américaine John Kerry, était auparavant sous-secrétaire d'Etat au contrôle des armements et à la sécurité internationale.

Elle est experte des relations avec la Russie, ayant été la négociatrice en chef du nouveau traité START avec Moscou sur la réduction du nombre des armes stratégiques.

Lorsque Mme Gottemoeller avait été proposée en mars par le président Barak Obama au poste de secrétaire générale adjointe de l'Otan, des élus républicains l'avaient accusée d'être trop souple avec la Russie de Vladimir Poutine.

L'annexion en mars 2014 de la péninsule ukrainienne Crimée par la Russie avait débouché sur de vives tensions dans les relations entre l'Otan et Moscou, d'un niveau inédit depuis la fin de la Guerre froide.

Le mois dernier, l'Otan avait eu des discussions à Bruxelles avec la Russie sur les questions de réduction des risques et de transparence, dans le souci d'apaiser cette situation.

bmm-agr/bds