NOUVELLES
17/10/2016 09:18 EDT | Actualisé 18/10/2017 01:12 EDT

Intrusions aux résidences de l'Université Laval: la police poursuit son enquête

QUÉBEC — La police de Québec poursuit son enquête sur une série d'au moins neuf intrusions survenues dans des résidences de l'Université Laval dans la nuit du 15 octobre.

Quatre personnes disent avoir été victimes de gestes à connotation sexuelle.

Pierre Poirier, de la police de Québec, a précisé à La Presse canadienne qu'aucune arrestation n'avait été faite, mais que les enquêteurs continuaient d'amasser des preuves et de rencontrer des témoins.

Selon la police, tous les incidents sont survenus soit tard vendredi ou tôt samedi matin, dans une résidence sur le campus. La police ignore toujours si les intrusions ont toutes été commises par un même suspect ou s'il y en a plus d'un. Elle n'a pas non plus encore de description du ou des suspects.

Les portes des chambres visées n'étaient pas verrouillées ou étaient entrouvertes; aucune n'a été défoncée, a précisé M. Poirier.

Les autorités universitaires se sont dites sous le choc et assurent avoir renforcé les mesures de sécurité aux résidences. Elles ont également remis à la police de Québec des images captées par des caméras de surveillance.

Une porte-parole de l'université a aussi indiqué que l'établissement fournissait du soutien psychologique aux victimes.