NOUVELLES
17/10/2016 07:19 EDT | Actualisé 18/10/2017 01:12 EDT

Affrontements dans une deuxième prison brésilienne: huit morts (police)

Au moins huit détenus sont morts lundi lors d'affrontements entre factions rivales dans une prison de l'Etat de Rondonia (nord-ouest du Brésil), au lendemain de violences dans un pénitencier de l'Etat du Roraiama (nord) qui a fait 10 morts, selon un bilan revu à la baisse de la police.

"En principe il y a huit morts mais les corps sont carbonisés et il faut que l'Institut médico légal confirme", a déclaré à l'AFP un responsable local de la police de l'Etat de Rondonia, frontalier avec la Bolivie, à propos des affrontements de lundi.

Ces derniers sont liés à ceux de dimanche au pénitencier agricole de Monte Cristo à Boa Vista, capitale de l'Etat de Roraima limitrophe avec le Venezuela, qui ont fait 10 morts.

Lundi, lors d'une conférence de presse, la police a revu à la baisse de 25 à dix le nombre de morts dans ce pénitientier.

"Il y a eu dix morts et non pas 25", a déclaré à l'AFP l'attachée de presse du gouvernement du Roraima, Jessica Laurie. "Sept corps ont retrouvés carbonisés et trois autres décapités. Huit détenus ont été légèrement blessés et soignés", a-t-elle ajouté.

"Dans un premier temps, la police a cru qu'il y avait plus de morts. Les détenus étaient armés de pierres et de morceaux de bois arrachés des murs. C'est avec ces morceaux de bois qu'ils ont décapités leur rivaux, quelque chose de très brutal", a-t-elle ajouté.

Elle a souligné que les affrontements de lundi matin étaient liés à ceux de la veille: "La faction du crime organisé PCC (Premier commando de la capitale) a donné l'ordre de tuer les membres de la faction rivale CV (Commando Vermelho) dans toutes les prisons du pays", a-t-elle indiqué.

"Cela a commencé à Boa Vista dimanche et continué ce matin à Porto Velho", a-t-elle ajouté.

cdo/pal/prh