NOUVELLES
16/10/2016 01:01 EDT | Actualisé 16/10/2017 01:12 EDT

Yémen: les rebelles veulent "une enquête internationale sur des crimes de guerre"

Les rebelles chiites Houthis au Yémen ont réclamé dimanche "une enquête internationale indépendante" sur "des crimes de guerre" de la coalition militaire arabe qui les combat et qui vient d'admettre une bavure après le carnage de Sanaa.

La coalition, intervenant au Yémen sous commandement saoudien, a reconnu samedi avoir tué par erreur plus de 140 personnes au terme d'une enquête sur des raids aériens menés le 8 octobre contre une cérémonie funéraire dans la capitale yéménite.

Les résultats de l'enquête "n'innocentent pas" la coalition de "sa violation du droit international humanitaire", ont annoncé les rebelles sur leur site sabanews.net en citant "un responsable du ministère des Affaires étrangères".

Ce responsable a appelé le secrétaire général de l'ONU à "former rapidement une commission d'enquête internationale indépendante (...) sur les crimes de guerre commis au Yémen par la coalition".

"Ceux qui ont soutenu ou perpétré ces crimes ne resteront pas dans l'impunité", a-t-il encore assuré.

La coalition, intervenue en mars 2015 en soutien aux forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi chassé de Sanaa après la prise du pouvoir par les rebelles Houthis en septembre 2014, est régulièrement accusée par des ONG de commettre des "bavures" contre des civils au Yémen.

Le conflit dans ce pays a fait a fait près de 6.900 morts, presque pour moitié des civils, selon l'ONU.

bur/tm/iw