NOUVELLES
16/10/2016 07:40 EDT | Actualisé 17/10/2017 01:12 EDT

WRC/Catalogne: le rallye en bref

Rallye de Catalogne, 11e manche (sur 13) de l'édition 2016 du Championnat du monde des rallyes (WRC), couru de vendredi à dimanche dans la région de Salou, en bref:

Distance totale: 1378,31 km dont 321,08 km chronométrés en 19 épreuves spéciales (11 tracés différents)

Plus longue spéciale: 38,95 km, Terra Alta 1 et 2 (ES4 et ES7, vendredi, terre/asphalte)

Plus courte spéciale: 2,24 km, Salou (ES15, samedi)

Surface: terre (vendredi), asphalte (samedi et dimanche)

Podium:

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) 3 h 13:03.6

2. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20) à 15.6

3. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) à 1:15.01.

Leaders successifs: Tänak (ES1), Neuville (ES2), Ogier (ES3 à ES4), Sordo (ES5 à ES13), Ogier (ES14 à l'arrivée)

Power Stage (ES19, Duesaigues 2, 12,1 km):

1. Latvala, 3 points

2. Ogier, 2 pts

3. Sordo, 1 pt

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Latvala 7 (ES3, ES4, ES8, ES9, ES17 à ES19), Ogier 6 (ES10 à ES14, ES16), Sordo 2 (ES5, ES6), Meeke 2 (ES7, ES15), Tänak 1 (ES1), Neuville 1 (ES2).

Championnat pilotes: 1. Ogier (FRA) 222 pts (champion); 2. Mikkelsen (NOR) et Neuville (BEL) 127 pts; 4. Paddon (NZL) 114 pts; 5. Sordo (ESP) 111; etc.

Championnat constructeurs/écuries: 1. VW Motorsport 322 pts; 2. Hyundai Motorsport 260; 3. M-Sport (Ford) 144; etc.

La course: victoire et 4e titre mondial pour Ogier, malgré la belle résistance de Sordo et de toute l'équipe Hyundai qui place trois voitures dans le Top 4, derrière Ogier, et même quatre dans le Top 7, grâce au jeune Abbring. C'est sa 37e victoire en WRC, dont cinq en 2016 et trois d'affilée dans des rallyes sur asphalte, après l'Allemagne et la Corse. Le rallye s'est joué samedi quand Ogier, après une journée de vendredi prudente, dans des conditions rendues piégeuses par la pluie et la boue, a signé cinq temps scratch d'affilée (ES10 à ES14) pour passer en tête et se rapprocher du titre, pendant que son dernier rival crédible, Mikkelsen, partait en tonneaux dans l'ES12 et éliminait ce qui restait de suspense théorique dans la course au titre. Derrière Ogier et Sordo, intouchables, Neuville a fait une course prudente pour finir sur le podium, à plus d'une minute d'Ogier, et rejoindre Mikkelsen à la 2e place du championnat, à deux manches de la fin de saison (RAC fin octobre, puis Australie en novembre). Retardé vendredi par la casse d'une suspension, sur une pierre, Latvala s'est consolé en signant un temps scratch de plus qu'Ogier, notamment celui de la Power Stage finale (ES19).

Prochain rallye: Grande-Bretagne (RAC), du 27 au 30 octobre.

dlo/adc