NOUVELLES
16/10/2016 06:15 EDT | Actualisé 17/10/2017 01:12 EDT

Syrie: La ville de Dabiq, au nord d'Alep, serait reprise du contrôle de Daech

BEYROUTH — Les forces d'opposition syriennes soutenues par la Turquie ont dit avoir repris, dimanche matin, le contrôle de Dabiq, au nord d'Alep, localité qui était occupée par Daech (le groupe armé État islamique) depuis août 2014.

Les soldats de Daech ont opposé une faible résistance avant d'abdiquer en fuyant vers une autre ville plus au sud qui est sous leur contrôle, Al-Bab, a dit le commandant de la brigade d'opposition syrienne, Saif Abu Bakr.

Quelque 2000 soldats rebelles sont entrés à Dabiq au moyen de chars d'assaut et d'artillerie fournis par l'armée turque.

Tant la Turquie que la coalition internationale ont mené des frappes aériennes sur la ville située près de la frontière turque, a rapporté l'agence de presse étatique Anadolu. La ville d'Arshak a aussi été visée par les forces d'opposition.

Dabiq a une signification symbolique pour Daech, qui prétend que selon une tradition islamique, la localité serait le théâtre d'une importante bataille annonciatrice de l'Apocalypse. Le magazine anglais du groupe extrémiste emprunte d'ailleurs son nom à la ville.