NOUVELLES
16/10/2016 13:35 EDT | Actualisé 17/10/2017 01:12 EDT

Espagne: deux gardes civils et leurs femmes roués de coups

Deux gardes civils espagnols et leurs femmes ont été roués de coups samedi par une foule à Alsasua (nord), entraînant l'hospitalisation de l'un d'entre eux, a annoncé la garde civile dimanche.

Le garde civil hospitalisé a dû subir une intervention chirurgicale, indique la garde civile dans un communiqué.

"Il a la cheville complètement fracturée", a affirmé sa compagne sur une radio, ajoutant que lors de l'agression, qui s'est produite samedi au petit matin alors qu'ils faisaient la fête et n'étaient pas en service, les agresseurs étaient entre 30 et 50.

Selon des syndicats de gardes civils, les agresseurs étaient issus de la gauche nationaliste basque, présente dans la région de Navarre frontalière du Pays basque où se trouve Alsasua.

"Il n'y aura pas d'impunité" pour les agresseurs, a tweeté dimanche le chef du gouvernement, le conservateur Mariano Rajoy.

Le Pays basque et la Navarre ont subi jusqu'en 2009 plusieurs décennies de violences de l'ETA, auquel sont attribués au moins 829 morts en 40 ans, dont de nombreux policiers et gardes civils.

av/mck/fjb