NOUVELLES
16/10/2016 14:02 EDT | Actualisé 17/10/2017 01:12 EDT

Brady retrouve ses partisans, au grand déplaisir des Bengals

Tom Brady n'a pas connu trop d'ennuis à son premier match à domicile, cette saison.

Disputant son premier match à Foxborough depuis la fin de sa suspension de quatre rencontres, Brady a décoché trois passes de touché et a franchi la barre des 5000 passes complétées en carrière pour mener les Patriots vers une victoire de 35-17 face aux Bengals de Cincinnati, dimanche.

Brady a complété 29 de ses 35 tentatives de passes pour des gains de 376 verges. Rob Gronkowski a capté sept passes pour établir un sommet personnel avec 162 verges et un touché.

Les Bengals ont vu leur fiche glisser à 2-4 pour la première fois depuis 2010, lorsqu'ils avaient terminé la saison avec un rendement de 4-12 - leur pire début de saison sous les ordres de Marvin Lewis.

LeSean McCoy a marqué trois touchés et les Bills de Buffalo ont porté à quatre leur série de victoires en pulvérisant les 49ers de San Francisco 45-16.

McCoy a récolté 140 verges de gains au sol et évité le pire après avoir encaissé un violent contact au genou droit à la fin du deuxième quart. Tyrod Taylor a lancé deux passes de touché et permis aux Bills (4-2) de savourer une quatrième victoire d'affilée pour la première fois depuis le début de la saison 2008.

Colin Kaepernick a offert une étincelle d'espoir aux 49ers à son premier départ de la campagne. Blaine Gabbert avait été cloué au banc après la défaite de 33-21 contre les Cardinals de l'Arizona.

Kaepernick a complété 13 de ses 29 passes pour 187 verges de gains, dont une passe de touché de 53 verges à Torrey Smith. Les 49ers (1-5) ont toutefois manqué de mordant à la porte des buts, et ils ont dû se contenter de trois placements de Phil Dawson, en route vers une cinquième défaite consécutive.

Kaepernick a été copieusement hué après avoir posé le genou au sol pendant l'hymne national américain, comme il le fait depuis le début de la saison afin de dénoncer les inégalités raciales et la brutalité policière.

La défensive des 49ers a de nouveau éprouvé des ratés et concédé 312 verges aux Bills.

Kirk Cousins a amassé 263 verges de gains et deux touchés et les Redskins de Washington ont malmené l'une des meilleures défensives dans une victoire de 27-20 face aux Eagles de Philadelphie.

L'attaque au sol menée par Matt Jones, Robert Kelley et Chris Thompson a récolté des gains de 231 verges et un touché alors que les Redskins (4-2) ont gagné un quatrième match de suite. Après avoir amorcé la saison avec une fiche de 0-2, les Redskins montrent leur meilleur rendement après six matchs depuis 2008.

Les Redskins ont enregistré 493 verges de gains contre les Eagles (3-2), qui ont amorcé le match avec une moyenne de 266,8 verges allouées par match et une autre de 12,6 points accordés par match. Malcolm Jenkins a intercepté une passe de Cousins et l'a retournée sur 64 verges pour le touché, mais les Eagles n'ont pu freiner l'attaque des Redskins durant la majeure partie de la journée.

Cousins, qui a complété 18 de ses 34 tentatives de passes, a rejoint Jamison Crowder sur 16 verges pour le majeur et Vernon Davis sur 13 verges. Davis a amorcé le match à la position de demi inséré en remplacement de Jordan Reed, qui souffre d'une commotion.

Jones a effectué une course payante d'une verge et a scellé l'issue de la rencontre avec une course de 57 verges sur un troisième essai avec 1:27 à écouler au cadran.

La défensive des Redskins a compliqué la vie du quart recrue Carson Wentz en réussissant cinq sacs. Wentz a été 11-en-22 avec des gains de 179 verges, une bonne partie ayant été fournie par une passe de 54 verges à Jordan Matthews en début de quatrième quart.

Les Eagles ont récolté des gains de 239 verges. Ils ont inscrit leurs points sur un retour de botté de 86 verges par Wendell Smallwood, sur un retour d'interception de Jenkins et sur deux placements de Caleb Sturgis. Les Eagles ont perdu deux matchs de suite.

Marcus Mariota a récolté 284 verges aériennes et trois touchés et les Titans du Tennessee ont tenu le coup pour battre les Browns de Cleveland 28-26 et signer une deuxième victoire de suite - la première fois qu'ils alignent deux gains depuis la saison 2013.

Les Titans (3-3) ont égalé leur total de victoires de la saison dernière alors qu'ils avaient maintenu une fiche de 3-13 pour obtenir le tout premier choix de l'encan de la NFL.

Matt Prater a brisé l'égalité avec un placement de 34 verges avec 1:29 à faire et Rafael Bush a réussi une interception deux jeux plus tard pour procurer aux Lions de Détroit une victoire de 31-28 face aux Rams de Los Angeles.

Les Lions (3-3) ont gagné deux matchs de suite en réalisant ce même scénario en fin de match. La semaine dernière, le placement de Prater et l'interception de Darius Slay ont permis aux Lions de battre les Eagles de Philadelphie.

Les Dolphins de Miami ont fait la vie dure à Ben Roethlisberger, qui a raté une série à l'attaque en raison d'une blessure au genou gauche, et les Steelers de Pittsburgh se sont inclinés contre toute attente 30-15.

Le quart des Steelers a complété 19 de ses 34 tentatives de passe pour 189 verges de gains. Il a sautillé en direction du vestiaire et a raté une série en attaque en fin de deuxième quart après s'être blessé dans une mêlée qui a culminé avec l'interception de Reshad Jones. Roethlisberger avait encore de la difficulté à se déplacer après le sifflet final.

Jay Ajayi a conclu la partie avec 204 verges et deux touchés en 25 courses pour les Dolphins, qui ont porté leur fiche à 2-4. Bortles lance une passe de touché de 51 verges et les Jaguars l'emportent 17-16

Blake Bortles a amassé 271 verges de gains, après avoir notamment complété une passe de 51 verges à Arrelious Benn dans les derniers instants du match, et les Jaguars de Jacksonville ont arraché un court gain de 17-16 aux Bears de Chicago.

Les Jaguars (2-3) ont effacé un déficit de 13-0 au début du quatrième quart dans ce duel entre deux équipes en queue de peloton. Et le touché victorieux pourrait avoir été engendré par la pelouse -- souvent critiquée -- du Soldier Field.

Benn a glissé alors qu'il tentait de capter le ballon, tout comme Tracy Porter tandis qu'il tentait de mettre le grappin sur l'ailier espacé. Ç'a permis à Benn, qui a passé essentiellement les trois dernières saisons à l'infirmerie, de se relever et d'atteindre sans problème la zone payante. Il s'agissait de son premier touché en cinq saisons dans la NFL.

Odell Beckham fils a transformé une courte passe en quatrième essai et une verge en un jeu victorieux de 66 verges avec 1:24 à écouler alors que les Giants de New York ont mis fin à une séquence de trois revers en l'emportant 27-23 face aux Ravens de Baltimore.

Ce gain était le 700e dans l'histoire de la concession. Beckham l'a offert aux Giants malgré qu'il a subi une blessure à la hanche au deuxième quart.

Beckham est revenu au jeu avant la mi-temps et a mené les Giants (3-3) à la victoire avec une deuxième demie spectaculaire. Il a réussi un touché de 75 verges et a préparé un des deux placements de Josh Brown en captant une passe de 43 verges.

Drew Brees a récolté 465 verges de gains et quatre touchés, Will Lutz a réussi un placement de 52 verges avec 11 secondes à faire et les Saints de La Nouvelle-Orléans ont soutiré une victoire de 41-38 aux Panthers de la Caroline.

Avec son 16e match de plus de 400 verges, Brees a brisé l'égalité qui persistait entre lui et Peyton Manning à ce chapitre.

Brees a aussi mené les Saints (2-3) vers une deuxième victoire de suite tandis que les Panthers ont perdu pour la quatrième fois de suite malgré le retour au jeu du quart-arrière Cam Newton, qui a raté le dernier match en raison d'une commotion cérébrale.

Newton a amassé 322 verges de gains et deux touchés. Il a aussi inscrit un majeur au sol sur une course de deux verges pour créer l'égalité 38-38 avec 2:58 à faire.

Il a cependant été intercepté par Sterling Moore dans la zone des buts, ce qui a mis fin à une poussée offensive en première demie - un revirement qui est venu hanter les champions en titre de l'Association nationale.