Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Couillard et Valls en tête-à-tête à Québec

Les premiers ministres français et québécois, Manuel Valls et Philippe Couillard, ont annoncé la conclusion d'ententes sur la prévention de la radicalisation et la création d'un institut maritime France-Québec, au terme de cette 19e rencontre alternée entre la France et le Québec.

MM. Valls et Couillard ont profité de leur rencontre pour entériner formellement la création de l'Institut France-Québec pour la recherche et l'innovation maritime, qui verra le jour à Rimouski.

Ce nouvel institut doit regrouper l'expertise de centaines de chercheurs en sciences de la mer et permettre des collaborations scientifiques sur la gestion des ressources naturelles, l'érosion des berges et le transport maritime, entre autres.

« On a eu cette idée il y a un peu moins de deux ans, lors d'un déplacement à Paris, avec le déploiement de la stratégie maritime et l'expertise reconnue de la France dans ce qui entoure les sciences de la mer et le développement économique associé à ce qu'on appelle l'économie bleue », a déclaré M. Couillard lors de son allocution à Québec.

Les deux hommes ont également profité de l'occasion pour signer un protocole sur la prévention de la radicalisation. « Ce protocole nous permet de partager nos expertises et de collaborer ensemble », a expliqué M. Couillard. Les deux politiciens ont dû défendre leurs approches différentes - entre laïcité et multiculturalisme - insistant sur le but commun qui est d'enrayer la radicalisation.

Vendredi matin, MM. Couillard et Valls ont entrepris leur journée en se baladant dans le Vieux-Québec, sous le regard attentif des médias et de nombreux gardes du corps. Ils ont notamment visité le Château Frontenac, la place Royale ainsi que le Musée de la civilisation.

ls se sont ensuite dirigés vers le parlement pour des discussions plus officielles où ils ont ensuite donné leur conférence de presse conjointe.

Manuel Valls doit maintenant rencontrer le nouveau chef péquiste Jean-François Lisée.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les vacances politiques de Manuel Valls

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.