NOUVELLES
14/10/2016 05:31 EDT | Actualisé 15/10/2017 01:12 EDT

Espagne - 8e journée: Messi espéré, Zidane attendu

Revoilà Lionel Messi! Revenu de blessure, l'attaquant argentin espère reprendre la compétition avec le FC Barcelone samedi pour la 8e journée du Championnat d'Espagne, alors que l'entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane est attendu au tournant après plusieurs résultats inquiétants.

. Messi à l'heure pour City ?

Il a scrupuleusement respecté les délais prévus: trois semaines après une déchirure musculaire à l'adducteur droit, Messi postule samedi à une place dans le groupe pour la réception du Deportivo La Corogne (14h15 GMT).

Le retour en forme de l'Argentin est une excellente nouvelle pour le Barça, à quelques jours du choc de Ligue des champions mercredi contre le Manchester City de l'ex-entraîneur barcelonais Pep Guardiola.

Il faudra voir si Messi débute la rencontre samedi mais son entraîneur Luis Enrique a indiqué qu'il était "disponible". "Depuis mercredi, +Leo+ s'entraîne avec le groupe et toute l'équipe, à un bon niveau. Il est évident que quand on revient d'une blessure, on a besoin de temps de jeu et de rythme", a dit le technicien en conférence de presse.

Au Camp Nou, le Barça peut se méfier du "Depor", qui était venu arracher un bon nul 2-2 la saison dernière. Et après sa défaite surprise début octobre à Vigo (4-3), le club catalan (13 pts) doit gagner pour espérer revenir sur le podium.

Ensuite, les choses vont se corser pour les Barcelonais: après Manchester City mercredi, il y aura un déplacement à Valence le 22 octobre en Championnat d'Espagne, un match retour sur le terrain des "Citizens" le 1er novembre ou encore une visite à Séville en Liga le 6 novembre.

Même si Jordi Alba ou Sergi Roberto manquent à l'appel, plusieurs joueurs blessés ont fait leur retour ces derniers jours. Outre Messi, le défenseur français Samuel Umtiti (genou) et le milieu croate Ivan Rakitic (pied) ont également repris l'entraînement, au meilleur moment pour le Barça.

. Zidane doit gagner du temps

A l'inverse, l'infirmerie du Real Madrid s'est bien remplie: après les milieux Luka Modric (genou) et Casemiro (péroné), c'est au tour du défenseur et capitaine Sergio Ramos (genou) d'être forfait.

Soit trois titulaires indiscutables qui seront absents samedi soir sur la pelouse du Betis Séville (18h45 GMT) et un gros casse-tête pour l'entraîneur madrilène Zinédine Zidane, contraint de gagner du temps en attendant leur retour.

Après le sacre en Ligue des champions en mai puis un début de saison idyllique, le technicien français a connu ces dernières semaines son premier passage à vide sur le banc du Real: quatre matches nuls toutes compétitions confondues.

"Je ne suis pas un magicien, je dis juste que le travail va nous permettre de sortir de cette petite phase", s'est défendu Zidane vendredi devant la presse. "En essayant de mettre du jeu, de l'intensité, de la folie, on va y arriver. Je n'ai rien inventé du tout, je n'ai pas inventé le football, je veux juste amener mon savoir-faire."

La situation n'est pas encore alarmante au classement puisque le Real était coleader avant cette journée (15 pts).

Mais le trio offensif "BBC" (Bale-Benzema-Cristiano Ronaldo) va devoir réagir samedi pour s'imposer stade Benito-Villamarin. Là même où Zidane, en janvier, avait connu son premier coup d'arrêt (1-1).

. Griezmann et l'Atletico en avance

Pour l'Atletico Madrid, en revanche, tout va bien. Le leader "colchonero" (15 pts) reçoit samedi (16h30 GMT) la lanterne rouge Grenade pour tenter d'accroître son avance en tête.

Un objectif qui vaut aussi à titre personnel pour Antoine Griezmann, actuellement aux commandes du classement des buteurs du Championnat d'Espagne (6 buts). Pour ne rien gâcher, le Français a été élu vendredi meilleur joueur du mois de septembre en Championnat d'Espagne.

Il faut toutefois faire attention au sursaut de Grenade, qui a changé d'entraîneur avec le retour de Lucas Alcaraz.

A ce titre, il faudra suivre aussi les performances de Valence, opposé dimanche (16h30 GMT) à Gijon, pour les débuts sur le banc valencien de l'ancien sélectionneur italien Cesare Prandelli.

Le programme (en heures GMT):

Vendredi

(18h45) Las Palmas - Espanyol Barcelone

Samedi

(11h00) Leganes - Séville FC

(14h15) FC Barcelone - Deportivo La Corogne

(16h30) Atletico Madrid - Grenade

(18h45) Betis Séville - Real Madrid

Dimanche

(10h00) Alaves - Malaga

(14h15) Athletic Bilbao - Real Sociedad

(16h30) Sporting Gijon - Valence

(18h45) Villarreal - Celta Vigo

Lundi

(18h45) Eibar - Osasuna Pampelune

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Atletico Madrid 15 7 4 3 0 14 2 12

2. Real Madrid 15 7 4 3 0 16 7 9

3. FC Séville 14 7 4 2 1 13 10 3

4. FC Barcelone 13 7 4 1 2 22 10 12

5. Villarreal 13 7 3 4 0 9 4 5

6. Athletic Bilbao 12 7 4 0 3 10 8 2

7. Las Palmas 11 7 3 2 2 16 13 3

8. Eibar 11 7 3 2 2 9 7 2

9. Real Sociedad 10 7 3 1 3 9 9 0

10. Celta Vigo 10 7 3 1 3 9 11 -2

11. Leganes 10 7 3 1 3 7 10 -3

12. Alaves 9 7 2 3 2 8 7 1

13. Deportivo La Corogne 8 7 2 2 3 5 6 -1

14. Malaga 8 7 2 2 3 7 9 -2

15. Betis Séville 8 7 2 2 3 8 12 -4

16. Sporting Gijon 7 7 2 1 4 6 16 -10

17. Valence CF 6 7 2 0 5 9 14 -5

. Espanyol Barcelone 6 7 1 3 3 9 14 -5

19. Osasuna 3 7 0 3 4 7 15 -8

20. Grenade 2 7 0 2 5 7 16 -9

jed/pel/chc