DIVERTISSEMENT
12/10/2016 02:30 EDT | Actualisé 12/10/2016 02:32 EDT

Kevin Parent et Micheline Lanctôt dans le drame psychologique «The Disappearance»

Courtoisie

CTV et Super Écran ont annoncé mardi la mise en branle du tournage de The Disappearance, un drame psychologique en six épisodes réalisé par Peter Stebbings (Defendor, Orphan Black), où seront notamment en vedette Micheline Lanctôt et Kevin Parent.

Écrite par Normand Daneau et Geneviève Simard, la série est une production de Casablanca (Les Invincibles, Série noire), en collaboration avec Bell Média et NBCUniversal International Studios, et sera diffusée à CTV et Super Écran au printemps prochain.

L’ambitieux projet, d’abord né dans les bureaux de CTV en octobre 2015, est filmé en 4K (ultra-haute définition), comme l’est également la saga Victor Lessard, destinée à Club illico en mars 2017.

The Disappearance se plante dans une famille, les Sullivan, où jailliront de multiples secrets, à la suite de la disparition du jeune Anthony, survenue le jour de son dixième anniversaire, pendant une chasse aux trésors. Les policiers et les membres du clan Sullivan mèneront parallèlement leurs propres enquêtes et accumuleront preuves et indices, mais le processus entraînera des impacts imprévus chez les proches du petit Anthony.

Micheline Lanctôt et Kevin Parent incarneront un duo de détectives, Susan Bowden et Charles Cooper, dans la fiction. Les autres personnages seront interprétés par Peter Coyote (Henry Sullivan, un juge et procureur à la retraite), Aden Young (Luke Sullivan, fils d’Henry et père d’Anthony, musicien et compositeur), Joanne Kelly (Catherine Sullivan, fille d’Henry et sœur de Luke, infirmière bossant dans un service de soins palliatifs) et Camille Sullivan (Helen Murphy Sullivan, ex-femme de Luke et mère dévouée).

JoAnn Alfano, première vice-présidente programmation chez NBCUniversal International Studios, parle de The Disappearance comme d’une production qui «fera parler d’elle chez les téléspectateurs canadiens et à travers le monde». «Avec des personnages à la psychologie complexe et un scénario universel qui tient en haleine, cette série mêle émotion, suspense, intrigues et mystère.»

On tourne The Disappearance en anglais, et une traduction sera ensuite effectuée pour la version française que présentera Super Écran. NBCUniversal International Studios s’assurera de la distribution internationale de l’œuvre.

À VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 10 séries américaines à ne pas manquer cet automne Voyez les images