POLITIQUE
11/10/2016 11:15 EDT | Actualisé 11/10/2016 11:16 EDT

Quand Stéphane Dion aborde son homologue nord-coréen

AP

Le ministre canadien des Affaires étrangères a abordé le cas d'un pasteur torontois condamné à la prison à vie en Corée du Nord avec son homologue nord-coréen en juillet dernier, a appris CBC. Une rencontre aussi brève que discrète.

Selon le réseau anglais de Radio-Canada, cette rencontre entre Stéphane Dion et Ri Su-yong a eu lieu en marge d'une rencontre de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est, un regroupement de 10 pays asiatiques dont le Canada est un partenaire.

Le chef de la diplomatie canadienne aurait approché M. Ri dans un corridor, vraisemblablement au Centre des congrès de Vientiane, et se serait présenté spontanément à lui avant d'aborder le cas du pasteur Hyeon Soo Lim, qui purge une peine de prison à vie dans un camp de travaux forcés.

Pyongyang l'a reconnu coupable en décembre dernier d'avoir utilisé ses activités religieuses pour comploter dans le but de renverser le régime de Kim Jung-un. Selon un porte-parole de la famille, la santé de Hyeon Soo Lim s'était détériorée lorsqu'il a été visité pour la dernière fois par des diplomates canadiens, en avril.

« Le ministre Dion a saisi l'occasion de soulever un enjeu consulaire important avec son homologue », a commenté un porte-parole du ministre, Joseph Pickerill.

«Ce fut vraiment une brève rencontre sur cet enjeu important. Il a pu le soulever, et ensuite ils se sont quittés.» - Joseph Pickerill, porte-parole du ministre

M. Pickerill n'a pas voulu préciser ce que M. Dion a dit à l'occasion de cette rencontre, tenue secrète par le ministère. Selon lui, « aucun engagement n'a été pris » à cette occasion.

De manière générale, Affaires mondiales Canada évite de commenter publiquement le cas du pasteur Hyeon Soo Lim, en soutenant que cette approche est « dans le meilleur intérêt » du pasteur canadien.

Voir aussi:

Galerie photo La Corée du Nord en photos Voyez les images