Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Présidentielle américaine : Hillary Clinton ouverte à fournir des armes aux Kurdes

Questionnée sur la crise humanitaire à Alep, la candidate démocrate a indiqué qu'elle était prête à étudier la possibilité d'armer les Kurdes pour mettre fin au conflit syrien si elle était élue présidente.

Mme Clinton a aussi expliqué que le fait de déployer des forces terrestres américaines en Syrie serait une « grave erreur ».

Donald Trump a pour sa part affirmé que sa rivale ne connaissait pas vraiment les forces en présence sur le terrain. Il a ajouté qu'il n'aimait « pas du tout » le président syrien Bachar Al-Assad, mais qu'au moins « Assad était capable de ''liquider'' le groupe armé État islamique avec l'Iran et la Russie ».

Le second débat présidentiel Trump Clinton (9 octobre 2016)
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.