POLITIQUE
07/10/2016 11:41 EDT | Actualisé 08/10/2016 12:31 EDT

Parti québécois : Alexandre Cloutier fier de sa course malgré une deuxième défaite

Il a mené une course selon ses convictions.

LÉVIS – Le candidat défait Alexandre Cloutier dit ne pas avoir tenu des propos pour plaire pendant la course à la direction du Parti québécois (PQ), mais a mené une course selon ses convictions.

« J’ai refusé de faire campagne pour plaire, par calcul. J’ai refusé de prendre des raccourcis ou de dire aux membres du Parti québécois ce qu’ils auraient peut-être préféré entendre », a-t-il affirmé en conférence de presse.

Il s’agit de la deuxième fois que le député de Lac-St-Jean tente de se faire élire à la tête du parti. Une défaite crève-cœur pour celui qui partait favori, après le départ surprise de l’ancien chef Pierre Karl Péladeau en mai dernier.

Jean-François Lisée a été élu nouveau chef du Parti québécois avec 50,63% des voix au deuxième tour. Alexandre Cloutier a pour sa part obtenu 31,7% des voix, Martine Ouellet a eu 17,6% et Paul St-Pierre Plamondon a récolté 10,84% des voix.

Si la course était à refaire, Cloutier dit qu’il prônerait les mêmes valeurs. Mais il admet, du bout des lèvres, qu’il aurait peut-être dû répliquer plus fortement lors des attaques à son endroit.

Pendant la course, Lisée avait accusé l’imam controversé Adil Charkaoui d’afficher une préférence à l’endroit de Cloutier en raison de ses positions en matière d’immigration et d’inclusion des communautés culturelles.

Ouellet se rallie au chef

Martine Ouellet, qui promettait un troisième référendum dans un premier mandat, dit qu’elle ne reniera pas ses convictions même si le nouveau chef péquiste n’a aucune intention de faire l’indépendance avant 2022.

Elle a réitéré aux journalistes, après le dévoilement du vote, qu’elle comptait se rallier à Jean-François Lisée malgré leurs divergences d’opinions. Elle n’a aucune intention de démissionner à la suite de sa défaite.

« Les indépendantistes, les souverainistes peuvent compter sur moi pour continuer à faire avancer l’indépendance, pour continuer à faire avancer le français, pour continuer de faire avancer l’environnement au Québec. »

Elle dit avoir toujours eu une très belle collaboration avec Lisée lorsqu’ils étaient tous deux dans le conseil des ministres et elle a l’intention de collaborer avec lui pour faire avancer l’indépendance.

St-Pierre Plamondon ravi

Paul St-Pierre Plamondon pense pour sa part que Jean-François Lisée avait l’étoffe d’un chef, vendredi soir. Il a vanté son discours « rassembleur » et « très enthousiasmant ».

« Pour moi, ce soir, c’est un point de départ, ce n’est pas un fil d’arrivée. J’ai trouvé ça énergisant comme soirée et je suis très fier d’en faire partie », a déclaré celui qui a fondé le groupe les Orphelins politiques avant de se lancer dans la course.

S’il y a eu des débats « musclés » dans les derniers, Saint-Pierre Plamondon n’a aucun doute quant à l’unité du Parti québécois. Il n’écarte pas la possibilité de se porter candidat avant les élections provinciales de 2018.

« Les membres ont parlé, a-t-il dit. Maintenant qu’ils ont décidé, c’est à nous de travailler pour eux et de travailler pour le Québec. Le temps est à se rassembler, le temps est à se préparer pour 2018. »

De la musique aux oreilles du Bloc

« C’est de la musique à mes oreilles », a réagi le chef intérimaire du Bloc québécois, Rhéal Fortin après le discours de victoire du nouveau chef péquiste.

Quatre députés bloquistes ont appuyé la candidate Martine Ouellet dans la course. Mais Fortin ne pense pas que sa défaite va causer des fissures dans son caucus.

Au contraire, il dit sentir une « belle unité » dans le mouvement indépendantiste qui va culminer jusqu’aux prochaines élections provinciales.

« En 2018, les souverainistes vont être dangereux à Québec, M. Couillard est mieux de se préparer! »

LIRE AUSSI

>>Élection du chef du PQ: Jean-François Lisée élu chef du PQ

>>Toutes les photos de la soirée

>>La classe politique québécoise félicite Jean-François Lisée pour sa victoire

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Élection de Jean-François Lisée à la tête du PQ Voyez les images