NOUVELLES
06/10/2016 15:04 EDT | Actualisé 07/10/2017 01:12 EDT

Venezuela: 19 personnes abattues lors d'opérations des forces de l'ordre

Les forces de l'ordre du Venezuela ont abattu 19 personnes jeudi lors d'opérations contre la criminalité menées dans plusieurs régions du pays, a annoncé le ministre de l'Intérieur, le général Nestor Reverol.

Ces actions de la police et de l'armée font partie d'une nouvelle phase de ce que les autorités appellent Opérations de libération du peuple (OLP). Ces opérations ont été lancées pour "protéger toutes les zones victimes de la violence criminelle", a déclaré le ministre sur la télévision d'Etat.

Le Venezuela est l'un des pays les plus violents au monde.

Militaires et policiers visaient cette fois "les mafias organisées qui génèrent des troubles". Ils ont arrêté 16 personnes dans l'Etat de Lara, à l'ouest de Caracas, et confisqué 38 armes dont quatre grenades, selon les autorités.

"Nous allons poursuivre ces opérations, nécessaires pour garantir la paix de notre patrie", a annoncé le ministre, précisant que c'est le président Nicolas Maduro lui-même qui avait donné l'ordre d'un tel déploiement des forces de l'ordre.

Le Venezuela a enregistré en 2015 un taux de 58,1 homicides pour 100.000 habitants, six fois plus que la moyenne mondiale.

Les OLP, lancées par le gouvernement socialiste en juillet 2015, ont fait 245 morts depuis le début de l'année, selon le parquet. La procureure générale, Luisa Ortega, s'est dite inquiète face à ces opérations qui ont entraîné une augmentation des plaintes pour violations des droits de l'homme.

L'ONG Provea et des militants des droits de l'homme assurent que, durant ces opérations, des exécutions, des détentions arbitraires et des perquisitions illégales ont été commises, en outre sans provoquer de réel impact sur le niveau élevé de criminalité dans le pays.

axm/ka/plh