NOUVELLES
06/10/2016 07:22 EDT | Actualisé 07/10/2017 01:12 EDT

Un Serbe de Bosnie condamné à 10 ans de prison pour viols pendant la guerre

Un ancien militaire des forces serbes de Bosnie, Krsto Dostic, a été condamné jeudi à Sarajevo à 10 ans de prison pour avoir violé à Foca (est) une Bosniaque musulmane au début du conflit intercommunautaire bosnien (1992-95).

On estime que plus de 20.000 femmes ont été violées pendant la guerre de Bosnie, un conflit qui a fait 100.000 morts. Le viol a été utilisé comme une "arme de guerre". A Foca, un grand nombre de femmes musulmanes ont été détenues, violées et torturées pendant des mois.

"Krsto Dostic a été reconnu coupable de crimes contre l'humanité et ce tribunal le condamne à 10 ans de prison", a dit la juge Mira Smajlovic lors de la lecture du verdict devant un tribunal de crimes de guerre à Sarajevo.

Il a violé sa victime "au moins deux fois" entre avril et août 1992, pendant l'attaque des forces serbes de Bosnie contre la population bosniaque (musulmane) de la région de Foca, a ajouté la juge.

Une première fois, il était venu chercher la victime, qui a témoigné dans le procès, à son domicile et l'a amenée dans une cabane, en laissant ses enfants à la maison.

"Même si elle s'y opposait, en disant qu'elle était enceinte, il n'avait pas renoncé, il a commis le viol en lui disant qu'elle ne devait rien dire à personne, en menaçant de la tuer, ainsi que ses enfants", a raconté Mme Smajlovic.

Il l'a violée au moins une deuxième fois dans sa maison, selon la même source.

Le tribunal a également ordonné à Krsto Dostic de verser à sa victime des dédommagements de 20.000 euros.

Longtemps, les affaires de viols commis pendant la guerre n'ont pas été traitées comme des dossiers prioritaires par la justice. A ce jour, plus de soixante auteurs de ces crimes ont été condamnés par les justices internationale et bosnienne.

rus/ng/mr