NOUVELLES
06/10/2016 08:11 EDT | Actualisé 07/10/2017 01:12 EDT

Rép. tchèque: deux joueurs du Sparta Prague sanctionnés pour propos sexistes

Deux internationaux du Sparta Prague (1ère division tchèque de football) se sont vu infliger une double sanction par la Fédération et leur club, pour avoir recommandé à une arbitre de "retourner à la cuisine", suite à un hors-jeu non signalé.

"Les femmes devraient rester à la cuisine et pas arbitrer les matches d'hommes", a lancé le gardien de but Tomas Koubek, à l'adresse de Lucie Ratajova.

Cette dernière, en tant qu'arbitre de touche, n'a pas signalé dimanche un hors-jeu lors du match Zbrojovka Brno - Sparta Prague, permettant ainsi aux locaux d'égaliser à 3-3, dans les ultimes instants de la partie.

Le milieu de terrain Lukas Vacha a imité son coéquipier en conseillant à l'arbitre d'aller "A la cuisine!", sur un réseau social.

"Ceux qui participent à des compétitions professionnelles doivent se comporter en professionnels", a déclaré jeudi le chef de la commission de discipline de la Fédération, Richard Bacek, après avoir infligé aux joueurs une amende de 40.000 couronnes (1.500 euros) et l'obligation de diriger une séance d'entraînement d'une équipe de jeunes.

Le Sparta Prague s'est montré plus ingénieux: les deux "machos" devront s'entraîner pendant plusieurs jours avec les équipes féminines du club, pour se rendre compte que "les femmes se débrouillent bien non seulement en cuisine".

L'arbitre, elle, a payé plus cher son erreur: celle qui a été surnommée par la presse "cuisinière tchèque la plus célèbre" a été suspendue pour quatre matches.

jma/sw/mr