NOUVELLES
06/10/2016 11:07 EDT | Actualisé 07/10/2017 01:12 EDT

Projet de loi pour interdire l'avortement en Pologne: les femmes crient victoire

VARSOVIE, Pologne — Les femmes polonaises ont crié victoire, jeudi, après une épreuve de force qui les a opposées aux groupes antiavortement et au gouvernement conservateur cette semaine.

Trois jours après les grandes manifestations contre l'interdiction totale de l'avortement, durant lesquelles les femmes ont porté du noir et boycotté le travail, les députés polonais ont voté par une large majorité, jeudi, contre le projet de loi qu'ils avaient pourtant soutenu deux semaines plus tôt.

Cette victoire signifie le maintien du statu quo en matière d'avortement en Pologne, qui est déjà l'un des pays les plus restrictifs d'Europe dans ce domaine. Les féministes espèrent tout de même que la mobilisation autour de l'avortement leur donnera l'impulsion pour attaquer ce statut par la suite.

Les membres de Droit et Justice, le parti au pouvoir, avaient voté il y a deux semaines pour se pencher sur la proposition d'un groupe antiavortement, ce qui a eu pour effet d'envoyer le projet à une commission parlementaire pour étude. Parallèlement, ils ont refusé de se pencher sur une autre proposition visant à libéraliser la loi sur l'interruption volontaire de grossesse.

Dans un revirement complet, les députés ont voté à 352 contre 58, jeudi, pour rejeter la proposition. Le chef de Droit et Justice, Jaroslaw Kaczynski, avait prévenu les élus que de restreindre davantage l'accès à l'avortement risquait de créer «l'effet contraire».