NOUVELLES
06/10/2016 19:26 EDT | Actualisé 07/10/2017 01:12 EDT

Mondial-2018/Qualif.: le Brésil écrase la Bolivie, Neymar fait son show

Le Brésil et sa star Neymar n'ont pas fait de sentiments face à la Bolivie, surclassée 5 à 0 dans le cadre des éliminatoires sud-américaines pour la Coupe du monde 2018 en Russie, jeudi.

Avec un but et deux passes décisives, Neymar a fait passer une bien mauvaise soirée à la défense bolivienne qui avait déjà concédé quatre buts en première période.

Symbole de la frustration des joueurs de la "Verde" incapable de maîtriser le virtuose peroxydé du FC Barcelone, le coup de coude donné par Yasmani Duk à la 68e minute qui a obligé Neymar, touché à l'arcade sourcillière, à sortir le visage en sang sous un tonnerre d'applaudissements.

C'est bien la seule contrariété de la soirée, sans conséquence grave, pour Neymar et pour Tite, le sélectionneur de la Seleçao, qui a signé sa troisième victoire en trois matches depuis sa prise de fonction après la désastreuse Copa America 2016.

Neymar a ouvert la marque dès la 10e minute à la suite d'une combinaison avec Gabriel Jesus, synonyme de 49e but pour sa 73e sélection à seulement 24 ans !

L'attaquant de Liverpool Philippe Coutinho a doublé à la marque à la 25e minute après un mouvement initié par Dani Alves et relayé par Giuliano.

Neymar a offert la troisième but à Filipe Luis (38) à la suite d'un raid où il a mobilisé l'attention de quatre défenseurs, avant de trouver, seul, à l'entrée de la surface de réparation le latéral de l'Atletico Madrid.

Le quatrième but, juste avant la pause, avait encore pour origine Neymar, qui a pris de vitesse la défense bolivienne, pour démarquer Gabriel Jesus qui a trompé facilement Carlos Lampe.

En seconde période, le Brésil continuait à maîtriser son sujet et a ajouté un cinquième but par Roberto Firmino, cinquième buteur différent de la soirée.

Malgré l'ampleur du score, Tite a laissé sur le banc le défenseur du Paris SG Thiago Silva, rappelé en sélection à 32 ans, après une absence de plus d'un an.

L'ancien capitaine de la Seleçao, deuxième des éliminatoires sud-américaines avec ses 18 points, à une longueur de l'Uruguay, pourrait faire son retour mardi contre la lanterne rouge, le Venezuela.

jr/plh