NOUVELLES
06/10/2016 08:27 EDT | Actualisé 07/10/2017 01:12 EDT

Le Pakistan sévit face aux crimes d'honneur

ISLAMABAD — Les parlementaires pakistanais ont adopté une loi qui prévoit des pénalités plus sévères pour les «crimes d'honneur» et ferme une échappatoire que plusieurs utilisaient pour se soustraire à la justice.

La loi a été adoptée jeudi au terme d'un débat endiablé qui a duré quatre heures.

La loi prévoit une peine ferme de 25 ans de prison pour tous ceux reconnus coupables d'avoir commis un meurtre pour venger leur honneur. Les proches des victimes ne pourront dorénavant plus pardonner aux tueurs.

Plus de 1000 femmes ont été victimes de ces «crimes d'honneur» au Pakistan l'an dernier. Elles ont été tuées par leur père, leur frère ou leur mari, souvent simplement pour avoir choisi d'épouser qui elles voulaient ou pour avoir été vues en public avec un homme.

Les tueurs n'ont été que rarement châtiés en raison de la possibilité d'obtenir un pardon.

Les groupes de défense des droits de la personne réclament depuis longtemps des lois plus sévères.