NOUVELLES
06/10/2016 11:01 EDT | Actualisé 07/10/2017 01:12 EDT

Le Canada sera l'invité d'honneur à la Foire du livre de Francfort 2020

OTTAWA — Le Canada sera l'invité d'honneur de la Foire du livre de Francfort 2020.

La ministre du Patrimoine, Mélanie Joly, a officiellement accepté, jeudi, l'invitation de l'organisation en compagnie de son président, Juergen Boos.

Le Canada avait déjà été approché pour être l'invité d'honneur de la Foire de Francfort en 2017, mais le gouvernement de Stephen Harper avait refusé l'invitation sous prétexte qu'il aurait fallu débourser plusieurs millions de dollars pour y envoyer une délégation canadienne.

La Foire du livre de Francfort est le plus important marché mondial du milieu de l'édition. Les éditeurs, détaillants, bibliothécaires, rédacteurs en chef et auteurs s'y rendent pour élargir leur réseau professionnel, conclure de nouvelles affaires et acheter ou vendre des droits d’auteur et des licences.

Chaque année, l'événement accueille environ 275 000 visiteurs et 10 000 représentants des médias.

En tant qu’invité d’honneur, le Canada sera responsable de concevoir et de construire un pavillon, qui occupera la scène principale de la Foire et qui présentera différentes expositions culturelles. On y présentera aussi des lectures par des auteurs, de la danse, des films et de la musique qui feront connaître les artistes et entrepreneurs culturels du pays sur la scène internationale.

La ministre Joly considère que la Foire représente «une merveilleuse occasion pour nos artistes et entrepreneurs culturels de tirer pleinement parti de leur potentiel d’exportation, de se démarquer de la concurrence sur la scène internationale et d’assurer leur présence à long terme, ce qui contribuera à la prospérité socioéconomique du pays dans son ensemble».

M. Boos a pour sa part rappelé que «le Canada et l’Europe entretiennent d’étroits liens culturels» et a dit croire «que les gens du monde entier sont intéressés à en apprendre un peu plus au sujet du Canada et de sa culture, de ses éditeurs, de ses auteurs et de ses médias».