NOUVELLES
05/10/2016 22:19 EDT | Actualisé 06/10/2017 01:12 EDT

Indonésie: manoeuvres militaires d'envergure en mer de Chine méridionale

L'armée de l'air indonésienne a organisé jeudi des manoeuvres militaires d'envergure autour de ses îles en mer de Chine méridionale, où des incidents se sont multipliés cette année avec des bateaux chinois.

Des milliers d'hommes et des chasseurs F-16 et Sukhoï, ainsi que des avions de transport de troupes Hercules ont participé à ces exercices en présence du président Joko Widodo, autour des îles Natuna, un archipel situé entre la péninsule de Malaisie et l'île de Bornéo.

Les manoeuvres ont pour objectif de préparer les militaires à répondre à des menaces potentielles et à "faire face à des défis", a déclaré un porte-parole de l'armée, Tatang Sulaiman.

Les confrontations se sont multipliées ces dernières mois entre des bateaux de pêche chinois et des gardes-côtes indonésiens ainsi que des navires de guerre dans les eaux autour des îles Natuna, accentuant fortement les tensions entre Jakarta et Pékin.

Contrairement à d'autres pays d'Asie du Sud-Est, l'Indonésie n'a pas de différends territoriaux portant sur des îlots ou des récifs en mer de Chine méridionale. Mais Jakarta est engagé depuis des mois dans une lutte acharnée contre la pêche illégale et coule des navires étrangers après en avoir évacué leurs équipages.

La Chine revendique la souveraineté sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, une région riche en ressources et cruciale pour le commerce mondial, au grand dam d'autres pays riverains comme le Vietnam, les Philippines, la Malaisie et Brunei.

Mais un tribunal d'arbitrage international, saisi par les Philippines, a contesté en juillet tout droit historique à la Chine dans cette zone. Pékin a rejeté ces conclusions et menacé de réagir de façon "décisive" au cas où d'autres pays prendraient "des mesures provocatrices à l'encontre des intérêts de sécurité de la Chine".

olr/sr/bfi/cr