NOUVELLES
06/10/2016 06:02 EDT | Actualisé 07/10/2017 01:12 EDT

De nouveaux tests antidopage des échantillons de Vardanian s'avèrent positifs

BUDAPEST, Hongrie — Une série de tests antidopage menés sur des échantillons provenant des Jeux olympiques de Londres, en 2012, a démontré que l'un des meilleurs haltérophiles des États-Unis, Norik Vardanian, avait utilisé des produits interdits alors qu'il défendait les couleurs de l'Arménie.

La Fédération internationale d'haltérophilie a indiqué que Vardanian avait utilisé un stéroïde, selon ce qu'a prouvé cette nouvelle série de tests.

Vardanian avait terminé 11e des moins de 94 kg. Représentant les États-Unis, il a remporté l'argent des derniers Jeux panaméricains.

Un total de 43 haltérophiles ont maintenant échoué un test antidopage des Jeux de Pékin (2008) et de Londres à la suite d'une nouvelle ronde de tests. Six autres compétiteurs ayant participé à la même épreuve que Vardanian en 2012 font face à des sanctions.

Vardanian avait été suspendu six mois en 2009 pour usage de cannabis.