NOUVELLES
02/10/2016 08:10 EDT | Actualisé 03/10/2017 01:12 EDT

WRC/Tour de Corse: le rallye en bref

Tour de Corse/Rallye de France, 10e manche (sur 13) de l'édition 2016 du Championnat du monde des rallyes (WRC), couru de vendredi à dimanche dans l'île de Beauté, en bref:

10 épreuves spéciales, soit 390 km chronométrés (6 tracés)

Plus longue spéciale: 53,78 km Antisanti - Poggio di Nazza (ES9, dimanche matin)

Plus courte spéciale: 10,42 km Porto-Vecchio - Palombaggia (ES10, Power Stage)

Surface: asphalte

Podium:

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) 4h07:17.0

2. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) à 46.4

3. Andreas Mikkelsen-Anders Jaeger (NOR/VW Polo-R) à 1:10.0

Leader: Ogier (ES1 à l'arrivée)

Power Stage (ES10, Porto Vecchio-Palombaggia, 10,42 km):

1. Meeke (GBR/Citroën) 3 pts

2. Mikkelsen (NOR/VW) 2 pts

3. Ogier (FRA/VW) 1 pt

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Ogier 6 (ES1 à ES4, ES6 ex-aequo, ES7), Meeke 3 (ES5, ES9, ES10), Mikkelsen 1 (ES6 ex-aequo), Neuville 1 (ES8)

Championnat pilotes: 1. Ogier (FRA) 195 pts; 2. Mikkelsen (NOR) 127 pts; 3. Neuville (BEL) 112 pts; 4. Paddon (NZL) 102 pts; 5. Latvala (FIN) 101 pts; 6. Sordo (ESP) 92; 7. Ostberg (NOR) 80; etc.

Championnat constructeurs/écuries: 1. Volkswagen Motorsport 293 pts; 2. Hyundai Motorsport 227; 3. VW Motorsport 2, 136; 4. M-Sport (Ford) 132; 5. Hyundai Motorsport 2, 106; etc.

La course: domination totale d'Ogier, de bout en bout, et première victoire de sa carrière dans le Tour de Corse, dont il était un jeune ouvreur en 2007, dans la voiture numéro zéro. C'est sa 4e victoire de l'année après le Monte-Carlo, la Suède et l'Allemagne, et la 36e depuis 2010, qui le rapproche un peu plus de son 4e titre mondial d'affilée. Le rallye s'est joué vendredi quand Ogier a creusé 44 secondes d'écart sur Neuville en signant les quatre temps scratch de la 1re journée, puis le Belge a résisté jusqu'au bout à Mikkelsen, qui préserve sa 2e place au Championnat devant Neuville. Grand animateur du rallye, Meeke a été retardé par une crevaison vendredi puis une sortie de piste samedi, mais il a signé trois temps scratch en tout, dont les deux derniers dimanche matin (ES9 et ES10, Power Stage), pour l'honneur, dans la foulée des ses victoires au Portugal et en Finlande. Au championnat pilotes, Ogier a désormais 68 points d'avance sur Mikkelsen et il lui suffira de 16 points en Catalogne (soit une 3e place dans le rallye et la Power Stage) pour être assuré d'un 4e titre mondial consécutif, à deux manches de la fin de saison (Grande-Bretagne, Australie).

Prochain rallye: Espagne, du 14 au 16 octobre autour de Salou (Catalogne)

dlo/tba