NOUVELLES
02/10/2016 00:34 EDT | Actualisé 02/10/2017 01:12 EDT

Syrie: les forces du régime progressent à Alep (OSDH)

Le régime syrien continuait dimanche à progresser face aux rebelles à Alep, grâce au soutien de nombreuses frappes de l'aviation russe dans la nuit, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les forces du régime qui veulent reprendre la totalité de la deuxième ville du pays ont "progressé dans le secteur de Chaqif jusqu'à la périphérie du quartier al-Halak", contrôlé par les rebelles, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

Selon lui, des violents combats continuaient à opposer les troupes du régime aux rebelles dans le quartier de Souleimane al-Halabi, dans le centre-ville, et dans ceux de Boustane al-Bacha et Sakhour, juste au nord.

L'OSDH, basée en Grande-Bretagne et qui dispose d'une vaste réseau de sources à travers la Syrie, n'a pas fourni de bilan dans l'immédiat.

Le quartier Souleimane al-Halabi est situé sur la ligne de démarcation qui divise depuis 2012 la partie gouvernementale (ouest) d'Alep et le secteur rebelle (est), où vivent environ 250.000 personnes.

Selon un correspondant de l'AFP dans Alep-Est, les raids menés par les armées russe et syrienne se sont poursuivis sans discontinuer dans la nuit de samedi à dimanche, malgré les appels de toutes parts à cesser le déluge de feu dans cette deuxième ville de Syrie où la situation humanitaire est désespérée.

La Russie a affirmé jeudi n'avoir aucune intention de faire une pause dans ses raids aériens en Syrie en soutien aux forces du président Bachar al-Assad.

Plus de 3.800 civils ont été tués et 20.000 blessés par l'aviation russe en Syrie depuis le début, il y a un an, de son aide à Damas, selon l'OSDH, des chiffres contestés par Moscou.

Ancienne capitale économique de Syrie, Alep est un front très important dans le conflit syrien, qui a fait plus de 300.000 morts depuis 2011 et engendré la plus grande crise humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale.

lar/hj/jri