NOUVELLES
02/10/2016 11:57 EDT | Actualisé 03/10/2017 01:12 EDT

L'ère Chapdelaine chez les Alouettes commence par une victoire convaincante

MONTRÉAL — Il ne s'agit que d'une rencontre, mais les Alouettes de Montréal ont présenté un tout nouveau visage face aux Argonauts de Toronto et offert à leur nouvel entraîneur-chef Jacques Chapdelaine une première victoire, au compte de 38-11.

Rakeem Cato a été impérial, lançant quatre passes de touché dans un même match pour la première fois de sa carrière, dont deux à Kenny Stafford, qui a ainsi inscrit ses deux premiers touchés de la saison. Samuel Giguère et B.J. Cunningham ont capté les deux autres passes de touché du général montréalais. Giguère a ajouté un touché par la course et Anthony Fera a complété la marque pour les Alouettes (4-9) avec un placement de 24 verges.

La maigre réplique des Argos (5-9) est venue du botteur Lirim Hajrullahu, qui a réussi des placements de 22, 36 et 41 verges. Les Argonauts ont aussi profité d'un touché de sûreté, gracieuseté de Fera.

Dès leur première possession, Cato a donné le ton en rejoignant coup sur coup Stafford sur 48 verges et Giguère sur 15 dans la zone des buts pour donner une priorité de sept points aux locaux, une possession d'à peine un peu plus d'une minute.

Après que la deuxième interception de la saison de Jevon Johnson eut permis aux Alouettes de marquer un deuxième touché au deuxième quart, les troupiers de Chapdelaine sont rentrés au vestiaire forts d'une avance de 14-8.

Ils ont mis le match hors de portée des visiteurs au troisième quart, en marquant 17 points sur leurs trois possessions. La première série des Alouettes au retour a mené au placement de Fera pour faire 17-8. Stafford et Cunningham ont ensuite couronné les deux poussées suivantes avec des passes de quatre et 14 verges pour des majeurs et les Alouettes menaient 31-11 avec une période à jouer.

Les Alouettes ont mis un point d'exclamation à cette rencontre quand John Bowman a rejoint le quart Drew Willy pour lui faire perdre le ballon, récupéré par Alan-Michael Cash. Quatre jeux plus tard, Giguère a marqué son deuxième touché du match sur une course d'une verge.

Tout n'a pas été parfait pour les vainqueurs cependant: Cato a été victime de six sacs. Sûrement que la protection du quart sera à l'honneur lors des entraînements de la prochaine semaine.