POLITIQUE
02/10/2016 01:59 EDT | Actualisé 03/10/2016 07:04 EDT

Le Front commun du taxi lance un appel à la grève pour mercredi (VIDÉO)

Irrité par l'entente conclue entre Québec et la société Uber, le Front commun du taxi appelle tous les chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines à faire la grève et à manifester à Montréal mercredi.

Cette entente, qui doit entrer en vigueur dans deux semaines, permettra à Uber de poursuivre ses activités dans le cadre d'un projet pilote d'une durée d'un an, sous un certain encadrement.

Elle prévoit notamment que les chauffeurs d'Uber devront obligatoirement détenir un permis de classe 4c (taxi et limousine) de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ).

L'industrie du taxi n'y voit pas moins qu'une trahison. Par voie de communiqué, les dirigeants du Front commun exigent une rencontre d'urgence avec le premier ministre, Philippe Couillard, et le ministre des Transports, Laurent Lessard, « afin de trouver une issue à l'injustice scandaleuse qu'annonce l'arrêté ministériel de vendredi, [qui] crée officiellement un régime à deux vitesses sans qu'aucune compensation ne soit offerte »

Le Front commun est composé de plusieurs associations, dont le Comité de concertation et de développement de l'industrie du taxi (CPCDIT) et le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM-Métallos).

Par voie de communiqué, on rappelle que, les chauffeurs ayant le statut de travailleur autonome, la participation à la grève n'est pas obligatoire. On précise en outre que le transport adapté ne sera pas touché par ce moyen de pression.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 9 choses à savoir sur Téo Taxi Voyez les images