NOUVELLES
30/09/2016 07:42 EDT | Actualisé 01/10/2017 01:12 EDT

Matthew devient un ouragan "majeur" de catégorie 3 dans la mer des Caraïbes

L'ouragan Matthew a continué de se renforcer vendredi matin pour passer en quelques heures à peine de la catégorie 1 à la catégorie 3, devenant ainsi un ouragan "majeur" tandis qu'il se déplace dans les Caraïbes.

"Matthew se renforce et devient un ouragan majeur (...) dans la mer des Caraïbes", indique le centre américain de surveillance des ouragans (NHC), basé à Miami en Floride, dans son bulletin complet d'information de 15H00 GMT.

Il menace notamment les côtes de Porto Rico, l'île d'Hispaniola (République dominicaine, Haïti), la Jamaïque ainsi que Cuba, le Venezuela et la Colombie.

Il était entré au petit matin vendredi en catégorie 2 sur l'échelle Saffir-Simpson qui en compte cinq. Avec des vents soufflant en moyenne à 185 km/h, avec des rafales plus puissantes, il est désormais en catégorie 3 (vents entre 178 et 208 km/h).

Il devrait y avoir peu de changement concernant sa force au cours des 48 prochaines heures, ont précisé les météorologues.

Selon le dernier bulletin du NHC, Matthew se trouvait à 170 kilomètres au nord-est de Punta Gallinas en Colombie et à 800 km au sud-est de Kingston, la capitale de la Jamaïque où il devrait arriver dimanche. Une alerte ouragan pourrait entrer en vigueur dans ce pays plus tard vendredi.

Le gouvernement colombien a mis en place une alerte à des conditions de tempête tropicale sur la région côtière de Riohacha, à la frontière avec le Venezuela. Elle est valable pour 24 heures à ce stade.

En revanche, la surveillance mise en place à Aruba, dans l'archipel des Iles Sous-le-Vent, a été levée tout comme à Curaçao quelques heures plus tôt.

Le NHC a incité les autorités du Venezuela, de Colombie ainsi que de Jamaïque, de l'île d'Hispaniola et de Cuba à surveiller l'évolution de la perturbation.

Sa vitesse de progression a légèrement diminué à 19 km/h, contre 22 km/h au précédent bulletin de 12H00 GMT. Matthew pourrait déverser entre 5 et 10 centimètres de pluies, y compris sur les régions déjà traversées comme les Iles Sous-le-Vent, jusqu'à samedi.

Matthew pourrait provoquer une montée des eaux susceptible de mettre en danger des vies sur les zones côtières de Porto Rico, d'Hispaniola, des Iles Sous-le-Vent, du Venezuela et de la Colombie dans les prochains jours, a prévenu le NHC.

L'île française de la Martinique, placée jeudi matin en alerte rouge, est revenue au niveau de vigilance "vert" quelques heures après le passage de Matthew, qui n'était encore qu'une tempête tropicale.

elm/elc