DIVERTISSEMENT
29/09/2016 10:03 EDT | Actualisé 29/09/2016 10:03 EDT

Club Illico: «Blue Moon» en octobre, «Victor Lessard» en mars

Courtoisie

Si vous avez craqué pour Blue Moon l’hiver dernier et trépignez d’impatience de connaître la suite de la complexe histoire tissée par Luc Dionne, réjouissez-vous: il ne vous reste plus que trois semaines à patienter.

C’est en effet le 19 octobre que Club illico rendra accessibles les 10 nouveaux épisodes de la saga, qui nous plongera encore plus profondément dans la relation acrimonieuse de Justine (Karine Vanasse) et Milan (Éric Bruneau), désormais associés, puisque Milan a hérité des parts de Benoît, c’est-à-dire de 40% des actions de Blue Moon. Justine sera de surcroît appelée à s’infiltrer au sein du groupe de l’activiste Thylan Manceau (Émile Proulx-Cloutier), un «protestataire charismatique» qui mobilise les jeunes dans la rue et sur les médias sociaux, et qui chicote le gouvernement à l’approche des élections. L’affaire prendra rapidement des allures de règlement de comptes.

On promet que les personnages secondaires, dont ceux de Guy Thauvette et Caroline Dhavernas, gagneront en importance dans ce deuxième volet de Blue Moon.

Dans les prochains mois, plus précisément en mars 2017, Club illico dévoilera aussi Victor Lessard, cette transposition du roman Victor Lessard – Je me souviens, réalisée par Patrice Sauvé, et mettant en vedette Patrice Robitaille dans le rôle-titre, et Julie LeBreton. Nous vous en parlions longuement ici.

On peut aujourd’hui préciser que Michel Dumont, Paul Doucet, Gilbert Sicotte, Marc Béland, Catherine Bérubé, Christine Beaulieu, Lise Roy, Véronique Beaudet, Denis Trudel, Germain Houde, Michel Laperrière, Martin Dubreuil, Antoine L’Écuyer et Mylène Mackay, entre autres, seront aussi de la distribution.

Le tournage du suspense vient tout juste de débuter, il y a quelques jours à peine. Outre son attrait policier, un genre très prisé par les fidèles de Club illico, Victor Lessard sera livré en ultra haute définition (4k).

Un Dôme phénoménal

Alors que le service canadien de vidéo en continu Shomi, propriété de Rogers et Shaw, vient de déclarer forfait et cessera ses activités le 30 novembre, littéralement bouffé par Netflix, du côté de Club illico, on pavoise, estimant que les 270 000 abonnés recrutés en trois ans d’existence ne constituent que le début d’une lancée, et que la plateforme québécoise s’est déjà taillé une place enviable dans les habitudes d’écoute des Québécois. En fait, au Québec, Club illico rapatrie plus de clients que Netflix, notamment en raison de son offre francophone, a affirmé la direction des contenus de Vidéotron et Québecor, en rencontre de presse, mercredi. Rappelons que Club illico se commande au coût de 9,99$ par mois et peut être exploité via téléviseurs, ordinateurs, tablettes et téléphones.

Tandis que Radio-Canada garde jalousement secret le nombre d’internautes qui adhèrent à Tou.tv Extra, Club illico crie haut et fort que, depuis 2013, plus de 140 millions de ses contenus ont été visionnés. Le dôme, qui revendique trois millions de consommations dans les foyers d’ici (ce qui constitue un «phénomène», a-t-on souligné), la première saison de Blue Moon, qui en a comptabilisé plus de deux millions, et Flash, qui en totalise plus de 1,6 million, sont les succès les plus importants de son catalogue, duquel se démarquent également les populaires Game of Thrones et… Toupie et Binou. Car, oui, les tout-petits sont souvent branchés au Club illico de leurs parents!

Plusieurs acquisitions

Au total, en incluant Blue Moon 2 et Victor Lessard, c’est 12 séries exclusives que Club illico mettra de l’avant dans la prochaine année, une par mois, pour la plupart des acquisitions traduites en français qu’on relaiera le plus tôt possible après leur diffusion originale. Par exemple, le drame politique Designated Survivor, avec Kiefer Sutherland, vient tout juste de prendre l’antenne, la semaine dernière, entre autres sur ABC, et aboutira déjà sur Club illico en janvier 2017. Un nouveau président des États-Unis tentera d’y limiter les dégâts d’un attentat terroriste.

Juste avant, en décembre les amateurs de super-héros et de science-fiction seront comblés avec DC: Les légendes de demain, série dérivée des DC Comics, où les univers de Arrow et Flash se rencontrent. En attendant, on peut déjà se délecter de la deuxième saison de Flash, où Barry Allen, alias Flash, croise Zoom, un tueur en série muni de puissants pouvoirs de rapidité.

Au printemps, Ryan Philippe deviendra une vedette de Club illico par le biais de Shooter, thriller tiré du film du même nom, où un ex-tireur d’élite des Marines appelé à empêcher le meurtre du président des États-Unis se retrouve piégé par ses employeurs et accusé de complot. À venir par ailleurs, les titres Game of silence, Dominion et The Expanse.

Pour le reste, ce sont des franchises connues et appréciées que Club illico proposera pour appâter les mordus de fictions: la saison trois de La liste noire (au printemps), la saison quatre de Homeland (déjà disponible), la saison quatre de Suits: les deux font la paire (déjà disponible) et la saison cinq d’Une femme exemplaire (déjà disponible).

Une autre nouveauté québécoise, qu’on annoncera prochainement, s’ajoutera à ce généreux lot. Est-il permis aux amoureux de Mensonges et de Karl & Max de rêver à des suites? Dans les deux cas, Club illico dit être en discussion et/ou en réflexion, mais rien de concret ne semble flotter dans l’air pour l’instant.

Pour les fervents de productions originales d’ici, signalons que des émissions comme Boomerang, 19-2, Mensonges, L’Imposteur et Le chalet peuvent être intégralement rattrapées sur Club illico.

Les longs-métrages Le trip à trois, de Nicolas Monette, avec Martin Matte et Mélissa Désormeaux-Poulin (présentement en tournage) et 1: 54, de Yan England, avec Antoine-Olivier Pilon et Sophie Nélisse (qui prend l’affiche le 13 octobre), seront enfin ajoutés au baluchon de Club illico dès la fin de leur vie dans les salles de cinéma.

À VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 10 séries américaines à ne pas manquer cet automne Voyez les images