NOUVELLES
28/09/2016 06:25 EDT | Actualisé 29/09/2017 01:12 EDT

Vol MH17: l'enquête pénale montre "l'implication directe" de la Russie (Kiev)

Les premiers résultats de l'enquête pénale menée par une équipe internationale sur le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines abattu en juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine montrent "l'implication directe" de la Russie, a affirmé mercredi le ministère ukrainien des Affaires étrangères.

"Le rapport présenté aujourd'hui inclut un nouvel élément très important: une information sur la route par laquelle l'arme a été transportée en Ukraine depuis la Russie" puis, après le tir, redéployée en Russie en passant par "un secteur de la frontière ukraino-russe contrôlé uniquement par la Russie et ses militants".

"Cette information montre à nouveau l'implication directe de l'Etat-agresseur dans le crash de l'avion", précise un communiqué du ministère.

Selon les résultats de l'enquête pénale, présentée aux Pays-Bas mercredi, le missile qui a abattu l'avion du vol MH17 de la Malaysia Airlines le 17 juillet 2014 avait été acheminé de Russie avant d'être tiré.

L'enquête a également confirmé que le missile avait été tiré d'un champ alors situé sur le territoire contrôlé par les séparatistes prorusses.

Le parquet néerlandais a par ailleurs souligné avoir identifié une centaine de personnes ayant "joué un rôle actif" dans ce drame.

"Cela met fin à toutes les tentatives de la Russie de discréditer les activités de l'équipe d'enquête commune (JIT) et ses conclusions en diffusant des informations déformées ou fabriquées, a ajouté le ministère ukrainien.

La Russie avait de son côté de nouveau accusé lundi l'armée ukrainienne d'être responsable du crash du vol MH17.

Les décisions juridiques qui suivront les résultats de l'enquête pénale vont montrer "qui est qui dans le Donbass (est de l'Ukraine), qui veut la paix, et qui sème le mal et fait des milliers de victimes innocentes", a par ailleurs réagi le Premier ministre ukrainien Volodymyr Groïsman, sur sa page Facebook.

L'ensemble des 298 personnes présentes à bord du Boeing 777 reliant Amsterdam à Kuala Lumpur, passagers et membres de l'équipage, avaient été tuées. La majorité des victimes étaient de nationalité néerlandaise.

osh-lap/kat/prh

MAS - MALAYSIAN AIRLINE SYSTEM (MALAYSIA AIRLINES)

FACEBOOK