NOUVELLES
28/09/2016 03:41 EDT | Actualisé 29/09/2017 01:12 EDT

Un militaire italien poursuivi en Inde autorisé à rester en Italie

La Cour suprême indienne a autorisé mercredi un marin italien poursuivi pour avoir causé la mort de deux pêcheurs indiens à rester pour le moment en Italie, un dossier qui empoisonne les relations entre les deux pays.

Massimiliano Latorre, ainsi que Salvatore Girone, deux militaires italiens qui avaient pour mission d'assurer la sécurité d'un pétrolier, sont accusés d'avoir tué le 15 février 2012 au large des côtes du sud du pays deux pêcheurs indiens qu'ils disent avoir pris pour des pirates.

L'affaire a suscité des tensions entre Rome et New Delhi et les deux marins ont été longtemps interdits de quitter l'Inde.

Latorre a finalement été autorisé à regagner l'Italie en 2014 pour suivre un traitement médical.

La Cour suprême indienne l'a autorisé mercredi à y rester jusqu'à ce que soit tranché le litige entre Delhi et Rome pour savoir où seront jugés les deux hommes.

"Massimiliano Latorre est autorisé à rester en Italie en attendant le résultats des débats à la court internationale" d'arbitrage de La Haye, saisie par Rome, a déclaré le juge de la Cour suprême Anil Dave.

Assigné pendant quatre ans à résidence à l'ambassade d'Italie à New Delhi, le second marin, Salvatore Girone, a lui aussi été autorisé à rentrer en mai en Italie, dans l'attente des conclusions de l'arbitrage.

Pour l'Italie, le pétrolier MV Enrica Lexie se trouvait en eaux internationales au moment des faits et les marins agissaient dans le cadre de leur mission de lutte contre le piratage.

Mais l'Inde ne l'entend pas de cette oreille et refuse de considérer cette affaire comme un différend maritime, la qualifiant de "double meurtre".

str-tha/cc/amd/ia