NOUVELLES
28/09/2016 06:42 EDT | Actualisé 29/09/2017 01:12 EDT

Tokyo 2020 ferait encore des changements pour économiser

Les Jeux de Tokyo ne seront pas aussi compacts que prévu. Un comité de travail à la ville de Tokyo propose de déplacer des compétitions loin de la capitale pour faire baisser la facture.

Ainsi, les compétitions de canoé-kayak et d'aviron seraient déplacées. Selon la chaîne de télévision NHK, le groupe de travail propose de déplacer ces épreuves à Tome, à 440 km au nord-est de Tokyo. Tome est une des villes touchées par le tsunami en 2011.

Elles étaient prévues au complexe Sea Forest International, dans la capitale même, sur le bord de la baie de Tokyo.

« Nous avions déjà discuté avec la ville de Tokyo des façons d'utiliser le complexe [Sea Forest] après les Jeux. C'est très surprenant », a réagi Tetsumasa Yamaguchi, secrétaire général de la Fédération japonaise de canoë, ancien athlète olympique lui-même (Mexico 1968 et Munich 1972).

Les compétitions de natation et de volleyball pourraient aussi être déplacées.

Les détails de ces changements seront dévoilés jeudi lors d'une réunion de travail du comité en question, chargé des réformes pour la ville de Tokyo.

Le président du comité d'organisation de Tokyo 2020, Yoshiro Mori, avait admis en juin que le coût d'origine de sept sites temporaires (estimé à 690 millions de dollars) avait gonflé à plus de 2,5 milliards de dollars.

Des calculs bâclés, avait-il expliqué de la part de la ville de Tokyo et du Comité olympique japonais.

Les changements proposés devront obtenir le feu vert du Comité international olympique (CIO) et des fédérations internationales concernées. 

Tokyo a obtenu les Jeux en promettant que 28 des 31 sites de compétition seraient aménagés à moins de 8 km du village olympique. Seuls le tir, le pentathlon moderne et un stade pour le tournoi de soccer étaient prévus à l'extérieur de ce périmètre de 8 km.

Mais déjà, Tokyo 2020 a annonçé que le basketball, le taekwondo et le cyclisme seraient délocalisés à l'extérieur de Tokyo. Les épreuves de vélo seront présentées à Izu, à 145 km au sud-ouest de la capitale. 

Le comité organisateur des Jeux olympiques (COJO) a admis que le budget total dépasserait « de loin » les 3,5 milliards de dollars estimés dans le dossier de candidature.

La facture des Jeux de 2020 est partagée entre le comité d'organisation, la ville de Tokyo et le gouvernment japonais.