NOUVELLES
28/09/2016 00:09 EDT | Actualisé 28/09/2017 01:12 EDT

Serena Williams aborde les morts de citoyens noirs aux mains des policiers

La grande vedette internationale du tennis féminin, Serena Williams, entend s'exprimer à l'avenir sur les nombreux cas de citoyens de race noire qui meurent aux mains des agents de police aux États-Unis.

Dans un message affiché mardi sur Facebook, Mme Williams a relaté le comportement de son neveu de 18 ans qui est allé récemment la conduire en automobile à une réunion. Lorsqu'il a croisé un agent de police, raconte-t-elle, il a tout de suite vérifié s'il respectait la limite de vitesse afin d'éviter une rencontre avec le policier.

Serena Williams a aussi cité le pasteur noir Martin Luther King qui disait qu'à un certain moment, face aux injustices, le silence était une trahison. Elle a ensuite conclu son message en écrivant qu'elle ne demeurerait pas silencieuse à propos des tensions raciales dans son pays.

Après avoir été première au classement mondial de la WTA pendant 186 semaines, Serena Williams, qui a eu 35 ans cette semaine, a récemment été reléguée au second rang derrière Angelique Kerber.