NOUVELLES
28/09/2016 01:01 EDT | Actualisé 28/09/2016 05:08 EDT

Le Sénat passe outre le veto d'Obama, autorise à poursuivre Ryad pour le 11 septembre

Le Sénat américain a voté mercredi à une large majorité pour passer outre un veto de Barack Obama, que le président avait mis contre une loi autorisant les victimes du 11-Septembre à poursuivre l'Arabie saoudite, une première depuis son arrivée au pouvoir en 2008.

Le Sénat, à majorité républicaine, a voté presque à l'unanimité pour faire passer ce texte, qui devrait à présent être également accepté sans problèmes par la Chambre des représentants.

Le Congrès américain a aussi renversé un veto présidentiel pour la première fois depuis l'accession au pouvoir de Barack Obama.

Les élus de la Chambre des représentants ont voté à 348 contre 77, mercredi, afin d'outrepasser le veto sur la législation permettant aux familles des victimes du 11 septembre 2001 de poursuivre l'Arabie saoudite pour son soutien allégué aux djihadistes.

Le Sénat a voté à 97 contre 1 pour annuler le veto présidentiel.

La législation est ainsi officiellement adoptée, malgré les avertissements de M. Obama et des hauts gradés du Pentagone, qui ont prévenu que de telles poursuites pourraient mettre des soldats ou des intérêts américains en danger.

Plusieurs des élus qui ont voté pour la législation disent comprendre que cela pourrait ouvrir la porte à des poursuites par des citoyens étrangers contre des politiques américaines ou encore des actions militaires menées par les États-Unis à l'étranger.

Mais ses partisans ont fait valoir que la loi est taillée sur mesure et ne s'applique qu'aux actes terroristes commis sur le sol américain.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo 15 ans après le 11 septembre: le mémorial et l'observatoire Voyez les images