Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nathalie Normandeau et six coaccusés de retour au palais de justice

Nathalie Normandeau et ses six coaccusés arrêtés en mars par l'Unité permanente anticorruption (UPAC) sont de retour ce matin au palais de justice de Québec. Tous les accusés assistent à la suite de l'audience préparatoire en vue de leur enquête préliminaire.

Lors d'une première comparution en août, le juge Jean-Louis Lemieux a exigé la présence des sept accusés à cette étape des procédures pour faciliter et accélérer la gestion du dossier.

Étant donné l'abondance des documents déposés en preuve, l'enquête préliminaire pourrait durer entre trois et six semaines, estiment les avocats.

L'ex-vice-première ministre et les six autres accusés font face à des accusations de complot, de corruption, d'abus de confiance et de fraude.

Marc-Yvan Côté, François Roussy, Mario Martel, France Michaud, Bruno Lortie et Ernest Murray ont aussi été arrêtés par l'UPAC le 17 mars dernier.

VOIR AUSSI:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.