Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nathalie Normandeau: l'enquête préliminaire pourrait durer jusqu'à six semaines

Quebec's Deputy Premier and Natural Resources Minister Nathalie Normandeau pauses during a news conference to announce her resignation, at the National Assembly in Quebec City, September 6, 2011. Normandeau announced her resignation today. Normandeau, 43, whom many political commentators believed would succeed Quebec Premier Jean Charest, announced her decision on Tuesday to step down from politics. REUTERS/Mathieu Belanger (CANADA - Tags: POLITICS HEADSHOT)
Quebec's Deputy Premier and Natural Resources Minister Nathalie Normandeau pauses during a news conference to announce her resignation, at the National Assembly in Quebec City, September 6, 2011. Normandeau announced her resignation today. Normandeau, 43, whom many political commentators believed would succeed Quebec Premier Jean Charest, announced her decision on Tuesday to step down from politics. REUTERS/Mathieu Belanger (CANADA - Tags: POLITICS HEADSHOT)

L'enquête préliminaire de l'ex-ministre libérale Nathalie Normandeau et de ses six coaccusés pourrait durer jusqu'à six semaines, ont indiqué les avocats impliqués dans la cause.

Le juge Jean-Louis Lemay s'est étonné, mercredi, que le groupe d'avocats n'ait pu s'entendre pour une durée de quatre semaines.

Le magistrat a rappelé qu'ils avaient convenu le mois dernier de faire des efforts pour atteindre cet objectif.

Le procureur Claude Dussault a déclaré que la durée de l'enquête préliminaire était estimée à six semaines à raison de cinq jours par semaine d'audiences.

L'avocat de Mme Normandeau, Maxime Roy, a expliqué au juge que ses collègues et lui se sont entendus pour éviter les répétitions dans leurs contre-interrogatoires.

Le magistrat, qui a affirmé qu'il souhaitait procéder le plus rapidement possible, précisera les échéanciers le 14 octobre.

VOIR AUSSI:

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.